Le maître et son padawan

Avis sur Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé - Harry...

Avatar PFloyd
Critique publiée par le (modifiée le )

Le monde des sorciers sait maintenant. Sait que Lord Voldemort est de retour. Les enlèvements et les meurtres se succèdent, les Détraqueurs sèment la terreur et le brouillard. C'est dans cette déliquescence qu'Harry et ses amis reviennent une sixième fois à Poudlard. Tout semble normal, rien n'a changé. Sauf une chose : Dumbledore va donner des cours particulier à Harry. Des cours qui lui permettront d'accomplir la prophétie...

Le tome précédent avait des tonnes d'idées mais n'arrivait pas à correctement les mettre en place. Ici, moins d'idées, mais une histoire plus fournie et plus intrigante. Quelque chose se trame, mais nous ne savons pas quoi ? Que fait donc Drago dans la salle sur demande ? Et pourquoi Dumbledore donne t-il des cours à Harry ? "Le Prince de Sang-Mêlé", c'est une histoire ordinaire dans un contexte général qui ne l'est pas. Et cela marche. Rowling arrive à nous intriguer en glissant des allusions par-ci par-là, en montrant un Rogue plus ambigu que jamais, en dévoilant un Dumbledore très présent qui initie Harry à l'histoire de Tom Jedusor. Comme pour le troisième tome, c'est ce retour vers le passé qui amène du corps à l'intrigue. On y gagne en intensité, les souvenirs sont tous très bien écrits, et l'on boit les paroles de Dumbledore comme Harry doit les boire lui aussi. Avec voracité, et l'envie d'en savoir toujours plus.

Tout n'est pas rose pourtant. Sentant que ses lecteurs grandissent, Rowling a laissé une place encore plus grande à la partie sentimentale de son livre. Alors, soyons clair : je n'ai rien contre les histoires d'amour bien racontées (cf le Miroir d'Ambre). Mais ici, c'est vraiment pesant. Entre Ron qui pète un câble, Hermione qui devient une fille sans cervelle et Harry qui se pose des questions existentielles, ce n'est pas la joie à Poudlard. Heureusement, ces parties sont assez courtes. Mais Rowling ne sait clairement pas raconter des histoires sentimentales.

La narration est elle aussi moins hachée que celle de l'opus précédent. Les dialogues sont plus ciselés, même si les personnages féminins paraissent plus faibles que les masculins. L'histoire reste crédible, et surtout ne part pas dans tous les sens. Un bon point pour le livre. La fin est vraiment très forte, très épique et très sentimentale, mais surtout, Rowling arrive à nous faire prendre conscience des enjeux et prépare très bien le tome suivant. Pour détruire Voldemort, Harry doit trouver et détruire les Horcruxes. Mais où les trouver ?

Critique du tome 1 : http://www.senscritique.com/livre/Harry_Potter_a_l_ecole_des_sorciers_Harry_Potter_tome_1/critique/16108230

Critique du tome 2 : http://www.senscritique.com/livre/Harry_Potter_et_la_Chambre_des_secrets_Harry_Potter_tome_2/critique/16108229

Critique du tome 3 :
http://www.senscritique.com/livre/Harry_Potter_et_le_Prisonnier_d_Azkaban_Harry_Potter_tome_3/critique/16108228

Critique du tome 4 : http://www.senscritique.com/livre/Harry_Potter_et_la_Coupe_de_feu_Harry_Potter_tome_4/critique/16108226

Critique du tome 5 : http://www.senscritique.com/livre/Harry_Potter_et_l_Ordre_du_phenix_Harry_Potter_tome_5/critique/16108225

Critique du tome 7 : http://www.senscritique.com/livre/Harry_Potter_et_les_Reliques_de_la_Mort_Harry_Potter_tome_7/critique/16108220

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1611 fois
12 apprécient

Autres actions de PFloyd Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé - Harry Potter, tome 6