Avis sur

Hypérion - Les Cantos d'Hypérion, tome 1

Avatar Theirn
Critique publiée par le

Ce sont sept pèlerins qui ne se connaissent ni d'Ève, ni d'Adam, nés sur des planètes différentes, issus de cultures diverses, rassemblés sur Hypérion, la planète des Confins, au milieu d'un conflit dont ils sont les pions, pour rencontrer le gritche.
Le gritche, le Seigneur de la Douleur, la monstruosité aiguisée d'acier, qui prend sur son arbre ses victimes, qui gît dans ses Tombeaux qui vieillissent à l'envers...
Ce sont sept pèlerins qui vont lui rendre hommage, espérant ne pas mourir, espérant un vœu.
Ce sont sept pèlerins qui racontent, sauf un, leurs histoires, pour répondre à une question cruciale : pourquoi sommes-nous là ?
Ce sont six histoires magnifiques. De justesse, de beauté, de variété, d'intelligence. Six histoires qui marquent durement pour certaines, qui font trembler d'horreur pour d'autres. Six histoires, dont 2 sont parmi les plus beaux, les plus grands textes qu'il m'ait été donné de lire.

Un livre touffu, qui ne se contente pas d'être un space-opera magistral – la trouvaille du déficit temporel est particulièrement géniale.
Religion (le rapport entre l'homme et Dieu et leur influence mutuelle, en particulier), politique, pouvoir, la domination de l'Homme, la « civilisation » et les « barbares »...

Un grand, un immense livre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3569 fois
20 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Theirn Hypérion - Les Cantos d'Hypérion, tome 1