Une société post-moderne tentée par le populisme

Avis sur "Il faut dire que les temps ont changé..."

Avatar Alexandre Katenidis
Critique publiée par le

Mai 68 a mis en cause le carcan d'une éducation sclérosée et revendiqué la libération sexuelle. L'industrialisation étant remise en cause, une alternative a été offerte entre interventionnisme social-démocrate ou collectiviste et libéralisme bon train. Cette seconde solution a été incarnée et mise en route par le tandem Regan-Thatcher. Mais les voies économiques et politiques traditionnelles ont échoué face à une croissance atone et la destruction d'emplois industriels. La disparition du communisme a fait apparaître la tentation d'une nouvelle contestation, populisme à tendance raciste sans oser l'avouer.
L'ère du fichage par les GAFA, l'emploi des nouvelles technologies, la réponse au repli sur soi sectaire correspondent à autant d'évolutions qui appellent à l'érection d'un nouveau modèle économique et social.
L'éminent économiste retrace les analyses sociologiques et philosophiques de ces évolutions pour inviter à repenser un pacte écologique, économique et social, de manière intelligente, simple et claire. Il ne détermine pas des solutions ni une liste de réformes clé en main mais initie une réflexion, avec des indices sur ses options personnelles. Ce livre s'avère donc intéressant et utile.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 21 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alexandre Katenidis "Il faut dire que les temps ont changé..."