L'impression que presque rien n'a changé.

Avis sur Illusions perdues

Avatar ChloéD
Critique publiée par le

1846. 2011 - 1846 = 165. 165 années c'est plutôt long. Et pourtant, rien ne semble avoir changé. Les mêmes doutes, les mêmes problèmes. Lucien de Rubempré découvre la vie comme nous pourrions le faire actuellement, se trouve confronté à des réussites mais aussi à des échecs. Le réalisme de Balzac nous plonge dans cet univers parisien et on a facilement tendance à s'identifier à Lucien qui n'est pas si différent de nous. Un de mes premiers coups de coeur, à lire si ce n'est pas encore fait.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1012 fois
7 apprécient

Autres actions de ChloéD Illusions perdues