Arrêter la pilule, un sujet de moins en moins tabou…

Avis sur J'arrête la pilule

Avatar Emi Run My World
Critique publiée par le

Le sujet reste encore discret et pourtant il devient de plus en plus omniprésent dans les conversations entre femmes.
La pilule.
Ce moyen de contraception révolutionnaire, au moment de sa mise sur le marché, a changé la sexualité des femmes. Enfin, c'est ce que l'on nous a toujours dit. Une femme sous pilule est une femme libre de vivre sa sexualité comme elle l'entend. Une femme qui ne risque pas de tomber enceinte à tout va. Une femme qui a le contrôle de son corps…
Et si en réalité, c'était tout le contraire.
Car, finalement, au moment où la pilule a été mise en vente, quel recul avait la communauté scientifique pour assurer aux femmes que c'était vraiment le moyen de contraception idéal.
Quand on constate aujourd'hui, le nombre de scandales qui émerge autour de la pilule (pilule de 3ème et 4ème génération retirée de la vente, effets secondaires impressionnants et dont la liste ne cesse de s'allonger…) ne cesse d'augmenter même si la presse a naturellement d'autres chats à fouetter. A moins de s'intéresser à la question, on reste dans un flou artistique. Ce qui n'empêche pas les femmes de la remettre en question et de favoriser d'autres moyens comme le DIU, l'anneau ou encore l'implant…
C'est pour cela que le livre de Sabrina Debusquat m'a tout de suite attirée. J'arrête la pilule dresse un portrait sans concession de ce moyen de contraception et des autres aussi.
Je rejoins l'auteur sur un point. Comment aujourd'hui, alors que l'on cherche à être plus respectueux de notre corps, qu'on est soucieux de tout ce que l'on ingère et des effets que cela peut avoir sur nous, continuons-nous à avaler bêtement cette petite pilule sans broncher ?

LIRE LA SUITE SUR MON SITE

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 237 fois
2 apprécient

Autres actions de Emi Run My World J'arrête la pilule