👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Heu... je sais pas si je peux dire que j'aime...

J'ai lu les premières pages à toute vitesse, et le reste aussi d'ailleurs. Emporté par le rythme de Vian et par la tension qui ne fait que croître.
J'ai apprécié ce livre dès le début. Pourtant, en arrivant dans la deuxième partie, et en découvrant le projet sordide de Lee, je ne peux que me demander si j'ai le droit d'aimer. Suis-je sadique ? Non, après tout, on peut aimer le livre sans souhaiter ce qui s'y passe.
J'ai donc aimé lire avec une grimace sur le visage... Quel talent !
Atilawaloo
8
Écrit par

il y a 10 ans

1 j'aime

J'irai cracher sur vos tombes
Nounette
8

Coup de maître ou roman sexiste ?

Il m'a fallu du temps, beaucoup de temps avant de me décider à attribuer une note à ce roman et par là même à sceller mes impressions à son sujet. En effet, celles-ci sont restées confuses bien...

Lire la critique

il y a 5 ans

31 j'aime

6

J'irai cracher sur vos tombes
galadriel_tndsbs
5

Confuse

Je sors de cette lecture le cerveau en vrac et le cœur retourné, avec un millier d’idées contradictoires qui s’entrechoquent dans mon esprit. En espérant faire le tri dans tout ça, je me suis ruée...

Lire la critique

il y a 3 ans

23 j'aime

4

J'irai cracher sur vos tombes
MiJa
8

La vengeance dans la peau

Fans de l’écume des jours, avertissement : j’irais cracher sur vos tombes n’a rien de l’écriture poétique, surréaliste, du précédent roman. Publié sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, on peut se...

Lire la critique

il y a 9 ans

20 j'aime

2

Porco Rosso
Atilawaloo
9
Porco Rosso

Porco Rojo

C'est fou comme le temps peut jouer sur notre appréciation du film... La première fois que je vu ce Porco Rosso, jeune, je lui donnais 3, à tout casser. Un peu plus tard, second visionnage, je...

Lire la critique

il y a 9 ans

9 j'aime

L'Homme qui plantait des arbres
Atilawaloo
10

La prof qui plantait des graines...

La première que j'ai vu ce film, ce devait être quand j'étais en 4ème. Notre professeur d'alors avait voulu nous montrer comment l'histoire de Giono avait été adaptée à l'écran, et avec quel talent...

Lire la critique

il y a 10 ans

8 j'aime

Ocho apellidos vascos
Atilawaloo
7

Bienvenue au Pays Basque !

Ce film en Espagne, c'est un peu Bienvenue chez les ch'tis en France.... MAIS EN MIEUX ! Soyons clairs : si les deux films se ressemblent sur bien des points, sur le fond, beaucoup les oppose...

Lire la critique

il y a 7 ans

7 j'aime

1