Avis sur

Jack l'éventreur par Au vrai chic littérère

Avatar Au vrai chic littérère
Critique publiée par le

Ce court livre reprend les neuf articles que Desnos a écrit en 1928 pour le quotidien Paris-Matinal. On est juste 40 ans après les crimes de l'éventreur. Il est possible qu'il soit encore en vie à cette époque ! Dans le dernier chapitre Desnos relate sa rencontre avec un inconnu souhaitant rester anonyme qui affirme savoir qui était le meurtrier. Ce texte factuel est malgré tout empreint de poésie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 62 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Au vrai chic littérère Jack l'éventreur