Une nouvelle autobiographie originale

Avis sur Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

Avatar Alexandre Katenidis
Critique publiée par le

Jean d'Ormesson nous a souvent livré, à plusieurs reprises, l'histoire de sa famille et de sa propre vie, comme ses interrogations sur l'existence et le rôle de Dieu. Cette présente autobiographie décline à nouveau en une fois ces deux exercices, en prenant la forme du réquisitoire en défense qu'il prendrait face à ce dernier, afin de justifier son existence, l'accusation d'être superficiel, arrogant, épris de savoir et d'étalage de culture. Comme à l'accoutumée, il s'y prend avec humour, finesse.
De manière plus intéressante, il en profite pour rendre hommage aux grandes figures intellectuelles et artistiques qu'il a pu croiser, qui ont compté pour lui. Ces hommages indirectes, au dégoté, se révèlent assez fin, si bien que l'exercice n'est pas vain et pas seulement un énième numéro de cabotinage aimable.
J'ai redécouvert et appris beaucoup de choses dans ce livre, ce qui le rend utile. Aussi est-il rédigé de manière fluide et agréable, accessible à toutes et tous.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 9 fois
1 apprécie

Autres actions de Alexandre Katenidis Je dirai malgré tout que cette vie fut belle