Couverture Je l'aimais

Critiques de Je l'aimais

Livre de (2002)

  • 1
  • 2

Agréable surprise

J'ai longtemps hésitée avant de me lancer dans un roman de cet auteur. Je me disait encore un auteur à la monde genre Musso. Puis je me suis dit qui si j'avais donné une chance à Musso, pourquoi pas à Anne Gavalda. Et là surprise, l'histoire est plutôt banale, une femme trompée qui se fait plaquer par son mari. Mais c'est la façon de traiter cette histoire qui m'a plu. Le discours se passe entre... Lire la critique de Je l'aimais

4
Avatar Adeline12
7
Adeline12 ·

Critique de Je l'aimais par Babalou

Il est arrivé à un moment crucial dans ma vie. Et son message est suffisamment explicite pour ne pas être ignoré. A vrai dire, je n'ai pas vraiment fait attention aux personnages, ni à l'histoire, ni au style. Tout ça était accessoire, je crois, et je pense que ça ne vaut pas grand-chose. Je n'ai qu'une seule image qui me reste en tête, marquée au fer rouge : celle de cette maitresse qui... Lire l'avis à propos de Je l'aimais

5
Avatar Babalou
8
Babalou ·

Critique de Je l'aimais par Coriolano

Mauvais ou très mauvais j'hésite encore. Remarquez je m'en doutais avant même de l'ouvrir :encore un auteur à la mode mais qui n'a rien dans le ventre. Je l'aimais c'est une histoire d'une banalité plus qu'affligeante, ce qu'on pourrait pardonner si le livre était bien écrit mais on est loin, très loin du style qui sauve une mauvaise histoire. Si on ajoute à ça des personnages creux et des... Lire l'avis à propos de Je l'aimais

4 2
Avatar Coriolano
2
Coriolano ·

départ et lâcheté

Un style léger, se laissant lire d'un trait , mais la trame est là, les personnages bien présents incarnant les facettes d'un départ tant médité: celui qui subit le départ et celui qui regrette de n'avoir pas osé partir ... un jeu de rôle où les regrets, les désillusions, la lâcheté et l'amour se confrontent. Lire l'avis à propos de Je l'aimais

2
Avatar HajouraHajoura
9
HajouraHajoura ·

Facile et agréable à lire

J'ai dévoré chacun de ses livres. Je suis tombé amoureux comme on attrape une maladie. Sans le vouloir, sans y croire, contre mon gré et sans pouvoir m'en défendre. Et puis... Et puis je l'ai perdu. De la même manière." Anna Gavalda, je l'aimais. Je me suis assise et j'ai pris ma tête entre mes mains. Je rêvais de pouvoir la dévisser, de la poser par terre devant... Lire la critique de Je l'aimais

Avatar xtitemiss31x
8
xtitemiss31x ·

Critique de Je l'aimais par Philou33

J’ai lu ce livre il y a trois ans. Je l’avais noté ce qui correspond ici à huit étoiles. C’est-à-dire que ce livre m’avait particulièrement plu mais je ne l’avais pas commenté. Je ne vais pas ici créer un nouveau commentaire, pour cela, il faudrait que je le relise. Je ne me souviens plus des détails mais je me fais confiance : compte tenu des huit étoiles, ce livre m’avait beaucoup plu, je... Lire la critique de Je l'aimais

Avatar Philou33
8
Philou33 ·

Critique de Je l'aimais par Cédric Moreau

Chloé vient de se faire quitter par son mari. Elle est sous le choc. Pierre, le père de son désormais ex-compagnon, tente d'apporter son réconfort à la jeune femme d'une drôle de manière : il va lui faire la confidence d'un adultère commis autrefois et de sa lâcheté à assumer pleinement cet amour extrême et impétueux. Deux ans avant la déferlante Ensemble c'est tout, Anna... Lire la critique de Je l'aimais

Avatar Cédric Moreau
3
Cédric Moreau ·

Critique de Je l'aimais par Cine2909

Au départ de ce film, il y a le roman d'Anna Gavalda qui fut également l'auteure d'Ensemble c'est tout lui adapté également au cinéma. Je l'aimais fait preuve d'un ton plus dramatique et cette romance est d'autant plus belle que Zabou Breitman nous gratifie d'une réalisation intéressante. Magnifique idée que cette histoire présentée à partir des souvenirs de Pierre et où le passé s'entremêle... Lire la critique de Je l'aimais

Avatar Cine2909
5
Cine2909 ·

Critique de Je l'aimais par L'Homme Qui Lit

Anna Gavalda est un auteur merveilleux. Elle fait parti des rares capables de décrire des scènes de vie quotidiennes, de prendre la banalité, et de le raconter en me donnant la chair de poule, et en touchant le lecteur au plus profond de soi. En atteste le succès d'Ensemble c'est tout. Dans un roman court, lu dans le train, Gavalda confronte un "vieux con" de soixantenaire, dont le masque tombe... Lire la critique de Je l'aimais

Avatar L'Homme Qui Lit
8
L'Homme Qui Lit ·

Question existentielle

Faut-il privilégier son bonheur et quitter une vie où l'on s'ennuie (avec femme et enfants) pour vivre pleinement, ou au contraire, rester un père exemplaire et privilégier sa famille au détriment de son propre bonheur ? Réflexion tout au long de ce roman; réponse de l'auteure sous la forme d'une question rhétorique finale. Lire la critique de Je l'aimais

Avatar Adelyn
6
Adelyn ·
  • 1
  • 2