Avis sur

Jurassic Park par Lou Knox

Avatar Lou Knox
Critique publiée par le

Pétard j'ai mis le temps à le finir hein !

Je me suis clairement fendu la gueule. J'ai retrouvé l'excitation de mes 7 ans quand je suis allé le voir au cinéma accompagné par ma mère, clairement ravie d'avoir assisté à mon premier film "sanglant" alors que je lui avais dit que c'était un film trop bien sur les dinosaures (yeah yeah mom whatever).

Le livre donc, est assez inégal en terme de rythme. J'ai carrément adoré la première partie, c'est richement référencé, très bien documenté, t'as un onglet Google Chrome qui s'ouvre à chaque chapitre pour vérifier si Crichton nous la fait pas à l'envers mais nan. Le mec est câlé. Plutôt favorable aux théories anarchistes du mathématicien Ian Malcolm (pour qui tu peux pas t'empêcher de mettre la voix française de Jeff Goldblum quand il cause). Deuxième partie, l'attaque du T-Rex sur les jeeps dans le parc, le début des gros problèmes quoi, bizarrement ça devient chiant. Enfin non j'ai trouvé ça chiant. P'têtre je suis hermétique au style d'action de Crichton mais j'ai clairement préféré sa partie scientifique (celle qui ne laisse pas de place à la fiction, parce que bon des fois c'est un peu tiré par les veuchs à cause des procédés narratifs).
La troisième partie redevient bandante, avec une toute autre fin que dans le film de Spielberg. Genre "ah ouais beau gosse, là je dis ok bravo" et tout.

Spielberg a la majeure partie du temps, été assez fidèle par rapport au fil du roman. Il a supprimé quelques personnages et arrangé une fin qui soit un peu happy end, héroïque et tout. Dans le roman laisse tomber tu te dis "ah merde. dommage j'aimais bien sa gueule dans le film".

Ça vieillit pas trop mal, on retrouve une ambiance bien scientifique des années 90 avec quelques volontés de Crichton de vouloir renverser quelques codes en terme de répartition des genres.

Quelques.

Parce que le plus gros défaut du livre réside dans le fait tous les personnages caucasiens et hispaniques ont un nom alors que les personnages noirs se font juste appeler "Les Noirs" (abusé frère, je sais pas si on s'en rendait compte à l'époque où c'est sorti mais là c'est violent).

Voilà, je nique tout avec mon ressenti de fin, mais pour moi c'est un peu comme pisser sur un feu de joie, ça m'a réchauffé mais faut pas trop déconner non plus.

PAR CONTRE !

J'ai méga envie de lire la suite. Sauf que je vais me bouffer Le Frankenstein de Shelley avant bicause j'ai jamais lu.

Anyways, tu peux lire Jurassic Park, juré t'as 10 ans pendant tout le livre. Tu salives de soif de connaissance avec la petite voix dans ta tête qui te dit "ooooh calme minou, oublie pas que c'est de la fiction hein". Mais quand même.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 47 fois
Aucun vote pour le moment

Lou Knox a ajouté ce livre à 1 liste Jurassic Park

  • Livres
    Couverture Là où chantent les écrevisses

    Livres lus en 2020

    Avec : Là où chantent les écrevisses, Elmet, Les Fiancés de l'hiver - La Passe-Miroir, tome 1, Liminal,

Autres actions de Lou Knox Jurassic Park