👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Murakami, c'est un peu comme le genre musical de l'easy listening, on écoute sans vraiment préter attention aux paroles et à la mélodie. Kafka sur le rivage, c'est facile à lire, les chapitres sont courts, avec peu de personnages, toutes les références littéraires et cinématographiques, européennes, sont toutes contextualisées et expliquées pour que le lecteur n'ait pas à se fatiguer à faire les recherches par lui-même. Pour résumer, un livre parfait pour lire dans le métro.
L'intrigue poético-japoniaise effleure tous les genres sans vraiment en approfondir aucun, la science-fiction, le roman policier, le drame psychologique, le fantastique. L'histoire n'offre véritablement aucune clef sur les phénomènes étranges qui se déroulent dans le livre mais finalement ce n'est pas très grave puisque seuls les personnages savent intuitivement ce qu'ils font et pourquoi.
Un livre finalement assez agréable, déroutant dans sa forme mais quand même un peu vide, tout comme un des héros principaux, le vieux Tanaka, qui répète à l'envie qu'il est un "homme-vide" qui ne sait rien et qui vit dans un éternel présent.
Six cents pages de vacuité, c'est quand même un peu long.
Socinien
5
Écrit par

il y a 11 ans

42 j'aime

8 commentaires

Kafka sur le rivage
Rozbaum
9

Critique de Kafka sur le rivage par Rozbaum

Si on peut reprocher à Kafka sur le rivage le peu de relief de ses personnages, son apport culturel assez fade, ses réflexions un peu simplistes et sa cohérence douteuse, il serait idiot de lui...

Lire la critique

il y a 10 ans

43 j'aime

4

Kafka sur le rivage
Socinien
5

Sardine en boite

Murakami, c'est un peu comme le genre musical de l'easy listening, on écoute sans vraiment préter attention aux paroles et à la mélodie. Kafka sur le rivage, c'est facile à lire, les chapitres sont...

Lire la critique

il y a 11 ans

42 j'aime

8

Kafka sur le rivage
BibliOrnitho
10

Critique de Kafka sur le rivage par BibliOrnitho

Un chef-d'œuvre qu'il me paraît impossible à résumer. Un récit dense, surréaliste où deux mondes s'entremêlent étroitement. Le jeune Kafka Tamura (le nom est authentique, mais il s'agit d'un prénom...

Lire la critique

il y a 10 ans

35 j'aime

8

Les Sept Samouraïs
Socinien
9

Mais enfin, Doc, tous les meilleurs trucs sont fabriqués au Japon.

Sept critiques pour le prix d'une. Spéciale promo avant les soldes. Déstockage Massif. Critique Blasée Avec un peu de napalm ou une petite bombe atomique, on aurait pu éviter les 3H30 de film...

Lire la critique

il y a 11 ans

289 j'aime

45

Twilight : Chapitre 5 - Révélation, 2e partie
Socinien
4

Episode V : Le Vampire contre-attaque

Que restera-t-il de sept ans de folie Twilight ? Des objets dérivés ringards qui deviendront peut-être enfin collectors dans vingt ans, des livres qui prendront la poussière en haut des étagères, la...

Lire la critique

il y a 9 ans

253 j'aime

101

Man of Steel
Socinien
3
Man of Steel

Faire du neuf avec des vieux.

Un jour, j’arrêterai de tomber dans le panneau et de payer pour voir sans cesse le même film, avec plus ou moins de lens flares. Surtout quand la climatisation de la salle, une de mes grandes...

Lire la critique

il y a 9 ans

202 j'aime

161