Couverture Knock

Knock

(1923) ou le Triomphe de la médecine
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 0
  2. 3
  3. 14
  4. 24
  5. 72
  6. 210
  7. 462
  8. 321
  9. 119
  10. 33
  • 1.3K
  • 48
  • 172
  • 3

« Est-ce que ça vous chatouille, ou est-ce que ça vous grattouille ? » Avec les nouvelles méthodes de cet étrange médecin, en trois mois, rares sont les habitants du village de Saint-Maurice qui ne sont pas tombés malades ! Entre farce bouffonne et comédie grinçante, Jules Romains nous livre une...

Match des critiques
les meilleurs avis
Knock
VS
Le mercantilisme médical

La pièce a autant de mal à se lancer que la voiture du docteur qui ne parvient pas à faire carrière et qui part de cette ville de campagne où Knock exercera à sa place la médecine moderne, aux méthodes particulières, celle qui consiste à faire des patients des clients. Dès le deuxième acte, on assiste aux premières consultations gratuites de Knock. C'est une bonne parodie de la médecine, cette profession qui dicte ses ordonnances pour prendre et garder le contrôle sur le corps et sur...

Knock out, le serment d'Hippocrate. Vive le serment d'hypocrite !

« Les gens bien portants sont des malades qui s'ignorent ». Voilà une maxime tirée de la pièce qui résume bien la philosophie de Knock, ce faux médecin qui s'installe dans un village de campagne pour prendre la suite d'un collègue. Il va « révolutionner » la pratique de la médecine dans le village en faisant avant tout de ce métier une activité lucrative. Oublié le serment d'Hippocrate, Knock s'appuie sur des personnages importants de la commune, dont l'instituteur et le pharmacien, pour... Lire l'avis à propos de Knock

6 14

Critiques : avis d'internautes (13)

Knock
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Une Bonne Cure d'Ennui

Dans la contexte de la sortie du film avec Omar Sy, je me suis laissée tenter par la lecture de cette célébre pièce de théâtre, ne me souvenant plus si je l'avais déjà lue ou étudiée à l'école. En effet, la subtile nuance séparant la gratouille de la chatouille et l'idée selon laquelle une personne bien portante est un malade qui s'ignore, sont à tel point ancrées dans la culture générale... Lire l'avis à propos de Knock

1
Avatar Dustinette
4
Dustinette ·
Découverte
"Tout bien portant est un malade qui s'ignore"

Je me souviens qu'en patientant pour payer ce livre, je riais déjà à la lecture de la 4ème de couverture. Quel bonheur, quelle délicieuse (et subversive !) comédie que celle de Jules Romains, parue quelques années après la fin de la Première guerre et qui n'a pas pris une ride. Knock est un (soit disant) médecin qui s'installe dans le cabinet d'une petite banlieue... Lire l'avis à propos de Knock

17 5
Avatar Brune Platine
8
Brune Platine ·
De la torpedo et du charisme : usage raisonné du burlesque médical

*Knock, knock, knock* - Qui va là ? - La médecine moderne monsieur ! Qu'est-ce qui nous définit comme bien portant ? Le fait que nous croyons nous sentir en pleine forme ? La médecine moderne pourtant à force d'analyse trouvera cependant toujours en nous une maladie même bénigne ou à l'état latent. Mais dans Knock qui est malade finalement ? C'est ce petit village, c'est Parpalaid, c'est Knock,... Lire l'avis à propos de Knock

9 6
Avatar Cmd
9
Cmd ·
Du théâtre abordable

Un médecin qui tire profit de l’hypocondrie de ses patients, voici l’idée géniale et intemporelle avec laquelle Jules Romains a réussi à créer une pièce de théâtre aussi amusante que grinçante. Les dialogues sont si savoureux, les réparties tellement piquantes, que l’ouvrage se dévore rapidement et d’un seul trait, et ce sans aucune baisse de rythme. Un livre à mettre entre toutes les mains... Lire la critique de Knock

Avatar Dck43
6
Dck43 ·
Critique de Knock par Jimdabluee

Knock est de ces livres qui m'a le plus fait rire dès les premières pages. Ce style de Jules Romains, cette façon d'utiliser le burlesque dans un cadre sérieux, en fait une oeuvre originale et comique, alors que ça ne le devrait pas. Un bon moment de lecture au final. Lire l'avis à propos de Knock

Avatar Jimdabluee
7
Jimdabluee ·
Toutes les critiques du livre Knock (13)