Couverture L'Adieu aux armes

L'Adieu aux armes

(1932)

A Farewell to Arms

12345678910
Quand ?
7.5
  1. 1
  2. 2
  3. 1
  4. 10
  5. 21
  6. 90
  7. 210
  8. 238
  9. 83
  10. 42
  • 698
  • 32
  • 500
  • 24

Imaginez-la, belle, blonde, silhouette ferme et pourtant fragile au milieu des ruines fumantes de la guerre. Lui, dépenaillé, les cheveux en broussaille et le regard fiévreux. Il se nomme Frédéric Henry, jeune Américain engagé volontaire sur le front italien, durant le premier conflit mondial....

Match des critiques
les meilleurs avis
L'Adieu aux armes
VS
L'adieu aux armes, pas aux larmes.

Mon premier roman d'amour. Imprimé il y a quelques décennies, il sentait bon et respirait le temps implacable qui passe. Mis à part quelques passages longuets où soit la description devenait redondante et donc inutile, même bien écrite, ou soit les niaiseries verbales d'amoureux qui n'en finissaient plus, cette histoire s'avale facilement. La guerre environnante, le multiculturalisme permanent et des anecdotes légères font de ce livre une promenade jouissive, rondement menée par un Ernest...

4 1
Critique de L'Adieu aux armes par rivax

Je ne vais pas terminer ce livre et çà me désole. J'ai essayé, jusqu'à la page 110 mais l'histoire ne m'intéresse pas, les personnages sont mièvres, les dialogues un petit peu répétitifs et disons le ferme, je compte les pages. C'est l'histoire d'un américain qui sert dans la Croix-Rouge italienne pendant la première guerre mondiale. Il est blessé aux jambes pendant une offensive (certaines scènes sont insoutenables), envoyé à Milan en convalescence où il convole avec une infirmière un peu... Lire l'avis à propos de L'Adieu aux armes

1

PostsL'Adieu aux armes

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (11)

L'Adieu aux armes
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Variation(s) au grés d'une bruine italienne.

Chef d’œuvre de jeunesse, « L’Adieu aux armes » est une petite pépite de cynisme, de bonheur et de réalisme tranquilles. La visite extensive des campagnes italiennes et l’humeur grise d’une population en pleine guerre enserrent le récit avec une facilité déconcertante. Le génie de la description qu’était Hemingway prend d’ores et déjà ici ces marques, bien avant « Pour qui sonne le glas ». Ce... Lire l'avis à propos de L'Adieu aux armes

4
Avatar fDeco
8
fDeco ·
L'adieu aux armes

Hemingway ouvre son roman sur une magnifique description d’un village en Italie où se déroule une partie de l’histoire. Il va droit au but et nous plonge avec le réalisme de sa plume épurée dans des environnements presque palpables, et nous enchante d’un romantisme bucolique qui transcende les pages de son livre. C’est l’une des marques de fabrique de cet auteur qui aime aussi prendre son... Lire l'avis à propos de L'Adieu aux armes

4
Avatar Adrien Perez
8
Adrien Perez ·
Découverte
Agréable première expérience d'Hemingway !

Je m'attendais à un livre très sentimental mais il n'en n'est rien. L'histoire d'amour et la réalité de la guerre sont bien proportionné ce qui donne un livre agréable à lire. Je mettrai un petit bémol en ce qui concerne l'aspect brutal et lugubre de la fin. Malgré cela, je conseille cette lecture qui nous plonge dans la société du début du 20ème siècle avec son lot de détails aberrants et c'est... Lire la critique de L'Adieu aux armes

2
Avatar Ludovic_L
7
Ludovic_L ·
Critique de L'Adieu aux armes par Xangô

Comment ? Pas encore de critique ? C'est une honte ! Malgré ma réticence à critiquer les classiques (justement parce que ce sont des classiques), il me faut absolument combler un tel gouffre. Je suis sûr qu'Hemingway ne m'en aurait pas voulu, je serais incapable de mettre moins de 9 à quelque chose qu'il aurait écrit. Voilà, je me lance : L'Adieu aux armes, c'est mon Hemingway préféré, et donc... Lire l'avis à propos de L'Adieu aux armes

2
Avatar Xangô
10
Xangô ·
L'amour est une arme

Que signifie l'amour, lorsque le quotidien est fait de bombes ? Quel est le poids du sentiment face à celui de l'engagement ? Comment penser l'avenir d'une vie à deux, quand le quotidien est fait de solitude, de maladie et de morts ? Ce roman d'Emingway, est un petit bijoux de littérature. Le style est souvent lent, et constamment froid, comme cette Grande Guerre de 1914-1918 qui... Lire l'avis à propos de L'Adieu aux armes

Avatar RomyChou
8
RomyChou ·
Toutes les critiques du livre L'Adieu aux armes (11)
Vous pourriez également aimer...