Hrethcarach

Avis sur L'Aîné - Le Cycle de l'héritage, tome 2

Avatar Yorick26
Critique publiée par le

Il faut dire que Cristopher Paolini en aura mis du temps à sortir le dernier tome de sa tétralogie qui ne devait pas en être une. Et par conséquent, j'ai eu le temps d'oublier ce qu'il se passait dans les précédents livres, mais une fois le dernier roman dans les mains comme le Saint-Grâl que le vieil ado que je suis attendait si impatiemment, je n'ai pas eu d'autres choix que de relire les autres.

Je ne me souviens pas d'avoir critiqué le premier tome (c'est une erreur que je devrais rectifier un de ces jours), et je m'attaque donc au second qui m'a semblé bon. Même très bon. J'ai eu beaucoup de mal à débuter le premier tome avec le style simpliste de l'auteur dont on sentait le manque d'expérience (Il faut aussi avouer que lire Eragon après Le trône de fer, ça n'aide pas beaucoup). Cependant aucours des pages, j'ai trouvé un vocabulaire plus recherché et un style beaucoup plus travaillé jusqu'à arriver à un niveau d'écriture qui me satisfasse pleinement.

Pour la première fois dans la trilogie, on suit les aventures de trois héros en parallèle. Tout d'abord Eragon, parti au fin fond des forêts du Nord (vous m'excuserez de ne pas tenter veinement d'écrire les noms elfiques, nains ou urgals sans faire de fautes). Roran, cible de l'empire et victime de la réputation de son cousin. Et Nasuada, qui doit prendre la place de son père et protéger le peuple rebelle.
Comme cette alternance des chapitres suivant des personnages différents a le don de m'exaspérer ... ou plutôt de me frustrer. A la fin de chaque chapitre, une petite pensée surgit de ton cerveau dévorateur littéraire et te dit : "S'il vous plaît, faîtes que ce soit le même héros dans le prochain.". Des fois ça marche, et la plupart du temps ça ne marche pas. Combien de fois ai-je voulu sauter certains chapitres pour ne pas changer de héros ? A chaque fois j'ai résisté à la tentation, prétextant que si jamais deux personnages se rencontrent dans le prochain chapitre, je risquais de ne pas comprendre ce qu'il se passait.
Même si le procédé est frustrant, il n'en ai pas moins efficace puisqu'il arrive à susciter presque à chaque fois soit le suspens, soit le plaisir de retrouver un personnage que tu désirais de revoir et bien souvent les deux.

Et il permet surtout de combler le "il-ne-se-passe-rien" que l'on trouve à chaque fois que l'on suit l'aventure d'Eragon, si bien qu'on commence à préférer les péripéties de Roran qui contrairement à son cousin se bouge le fion et ne reste pas assis sur une souche à compter les fourmis et manger du raison. C'est peut-être le gros défaut du tome. Même si la moyenne de l'inactivité est tout à fait convenable, elle me semble bien inférieure à celle du premier tome et ceci n'est du qu'à un apprentissage fastidieux, certes nécessaires, mais passablement long et ennuyeux. Parce que passé la découverte de l'identité de l'Estropié-qui-est-tout (Notons que l'auteur a su donner pleins de surnoms à ces personnages lui évitant des répétitions et m'évitant de spoiler le potentiel lecteur de cette critique qui n'aurait pas encore lu le second tome), il ne se passe pas grand chose. Les festivités de elfes ne réhaussent pas vraiment le niveau puisqu'il s'y mêle une romance impossible qui pourrait avec un peu plus de niaiserie atteindre le niveau de Twilight.

Alors vous allez me dire, comment, après tout ce que je viens de dire, je puis mettre la note de 8 ? Tout simplement parce que le reste n'est pas à jeter, que je ne boude quand même pas mon plaisir en lisant le récit des aventures de l'un ou l'autre des personnages. Je retrouve des personnages qui m'avaient bien évidemment manqué. Et que les défauts cités précedemment sont évidemment exagérés. Ces défauts sont noyés dans un plaisir perpétuel.

Et puis sinon, je ne mériterai pas mon badge d'école des fans...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 489 fois
4 apprécient

Autres actions de Yorick26 L'Aîné - Le Cycle de l'héritage, tome 2