Couverture L'Aleph

L'Aleph

(1949)

El Aleph

12345678910
Quand ?
8.0
  1. 2
  2. 0
  3. 2
  4. 12
  5. 21
  6. 28
  7. 84
  8. 205
  9. 148
  10. 93
  • 595
  • 75
  • 508
  • 10

Plusieurs nouvelles ont pour sujet la mort ou l'immortalité. Plusieurs ont pour cadre l'Antiquité gréco-latine ou l'Orient médiéval.

Match des critiques
les meilleurs avis
L'Aleph
VS
Critique de L'Aleph par Nébal

Après Le Livre de sable, et avant de revenir aux indispensables Fictions, j'ai poursuivi mes lectures borgessiennes avec cet excellent recueil paru (après quelques tours et détours labyrinthiques) dans la non moins excellente collection « L'Imaginaire » chez Gallimard. « Le recueil de la maturité de Borges conteur », nous dit Roger Caillois. Je le crois volontiers, d'autant qu'il m'a encore davantage séduit que le plus tardif dans l'ensemble Livre de sable. Ce bref volume comprend en effet...

6
Avatar BibliOrnitho
5
BibliOrnitho
Critique de L'Aleph par BibliOrnitho

Une quinzaine de nouvelles dans ce recueil comptant un peu plus de deux-cents pages. Certaines sont donc très courtes. Impossible à résumer, elles couvrent un large répertoire, passant de l’Argentine à l’Allemagne, de l’Egypte à l’Uruguay, de l’Antiquité à la seconde Guerre Mondiale et de la mythologie à l’Histoire. Certaines nouvelles sont fort intéressantes (« L’immortel », « La Demeure d'Astérion ») alors que d’autres m’ont paru totalement incompréhensibles (« Les théologiens », « La quête... Lire la critique de L'Aleph

2
Critiques : avis d'internautes (8)
L'Aleph
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L'Aleph, brassé par les siècles

Fictions est sans doute le recueil de nouvelles le plus complexe, tortueux, intelligent et abouti de Borges, mais son érudisme, son caractère souvent abstrait et son côté un peu pédant pouvaient être rebutants. Le Rapport de Brodie, le dernier recueil publié du vivant de Borges, était lui dans l'extrême inverse : toujours la concision propre... Lire la critique de L'Aleph

8
Avatar Floax
8
Floax ·
Critique de L'Aleph par MarianneL

Comment communiquer l'allégresse, les sentiments de profondeur et de hauteur dans lesquels ce livre emporte ? «Sur toute l'étendue de la terre, il existe des formes antiques, des formes incorruptibles et éternelles». Le génie de Borges permet de les entrevoir et de les ressentir. L'aleph est un recueil de dix-sept nouvelles publiées initialement entre 1947 et 1952, envoûtantes, portées par... Lire l'avis à propos de L'Aleph

7
Avatar MarianneL
10
MarianneL ·
Recueil en or massif

Apprécier Borges se mérite, il faut sans cesse repasser sur chacune de ses nouvelles pour appréhender les thématiques philosophiques et lire systématiquement des commentaires de texte pour saisir une part (semblant infime) de son génie. Les nouvelles sont assez inégales en qualité et j'ai toujours autant de mal à m'habituer à cette plume érudite, cherchant à m'égarer dès le premier paragraphe,... Lire la critique de L'Aleph

5 2
Avatar retardeness
9
retardeness ·
Le hasard, la religion et les choix de vie

Ce recueil de nouvelles, aussi nombreuses que courtes, présentent pour point commun de constater l'effet du hasard sur les existences. L'auteur mène manifestement une réflexion générale, au regard des époques et des pays où se déroulent les différentes actions de chacune d'elles. L'aléa des circonstances guide les choix de vie des protagonistes, les considérations religieuses ne restant ni... Lire l'avis à propos de L'Aleph

Avatar Alexandre Katenidis
9
Alexandre Katenidis ·
Toutes les critiques du livre L'Aleph (8)
Vous pourriez également aimer...