Avis sur

L'Amour et les forêts par François CONSTANT

Avatar François CONSTANT
Critique publiée par le

À travers « L’AMOUR ET LES FORÊTS », paru chez Gallimard en 2014, je découvre l’auteur Éric REINHART. Belle découverte ! Bénédicte Ombredanne est une lectrice de cet auteur. Ayant apprécié son dernier livre, elle lui écrit pour lui faire part de sa compréhension, subtile, des quatre personnages qui, en fait, ne sont chacun qu’une facette de l’auteur lui-même. A défaut du ton à venir, le fond du livre est donné dès la seizième page : ‘Bénédicte OMBREDANNE m’écrivait en effet - dit l’auteur - , que ces quatre personnages avaient été créés pour que vienne au monde un être réconcilié, le seul qui resterait lorsque le livre aurait été refermé : l’auteur, sans doute, mais aussi le lecteur, à commencer par elle, dans une vitale réinvention de sa personne’.
Et tout le livre sera, effectivement, une longue quête de la réinvention de cette Bénédicte, une quête de cette réconciliation avec elle-même et les vies tumultueuses, cachées et parallèles qu’elle a du mener.
Le ton du livre, quant à lui, est dur, parfois pesant, rarement drôle, quelque fois tendre. Comment peut-on sortir de l’impasse de la violence physique et surtout psychique ? Le peut-on seulement ? Comment être, rester debout, quand le harcèlement d’un mari vous avilit, vous méprise, vous nie jusqu’à la destruction totale ? À qui parler ? Que dire ? Qui peut entendre ? Comprendre ? Réagir ?
Dans ce drame du silence, tout le monde est mal assis, sauf le bourreau, peut-être… Où est le verrou qu’il ne fallait pas accepter ? Quel est le mot de trop ? L’attitude, goutte d’eau, qui aurait dû faire déborder le vase, produire une réaction en chaîne, un sursaut de volonté de délivrance ?
À travers ce roman, Éric RHEINARDT nous dévoile une belle brochette de personnages proches de la victime. Chacun y tient un rôle qui nous fait espérer ou désespérer de l’âme humaine. Ce livre de destruction est un livre de vie ! Il faut vouloir lire entre les lignes, parfois, et s’interroger sur la position qu’on tenterait de tenir si nous étions dans le cadre… Et ce n’est pas que du roman, tout le monde le sait, la violence conjugale, est bien présente dans nos sociétés, toutes couches et milieux confondus ! Alors le livre tient son rôle… à travers une très belle écriture, lever un coin de voile sur une fiction violente qui est pourtant, osons l’entendre, si proche de la réalité de certains. Vraiment, un coup de cœur et une question à l’âme !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 925 fois
14 apprécient

François CONSTANT a ajouté ce livre à 2 listes L'Amour et les forêts

Autres actions de François CONSTANT L'Amour et les forêts