Perte de sens...critique

Avis sur L'Anomalie

Avatar Théloma
Critique publiée par le

Il est assez rare que j’écrive des papiers sur des romans sauf quand il m’ont vraiment emballé ou qu’ils sortent de l’ordinaire. C’est doublement le cas de cette savoureuse Anomalie que je viens de finir à bord du vol Paris-New York du 11 janvier 2021. Je décide de ne pas attendre l’atterrissage pour commencer ma critique, profitant de la bonne connexion Wifi dans l’avion et du fait que les grosses turbulences de la demi-heure passées semblent s’être estompées.

Je clique sur l’icône Sens Critique sur mon ordi portable avec la ferme intention d’écrire un papier que j’espère original.

Surprise, alors que je m’apprête à donner un bon 8 à cet excellent roman, je m’aperçois que je l’ai déjà attribué : les huit étoiles jaunes et le petit cœur vert étant déjà activés. Il y a deux moi(s) semble-t-il !? Je n’ai pourtant aucun souvenir d’avoir noté ce roman que je viens tout juste de finir dans l’avion !

La situation devient encore plus troublante lorsque je découvre que la critique, elle aussi, est déjà rédigée. L'onglet "lire ma critique" m'invitant d'ailleurs à la relire.

Comment ça « lire ma critique » ? Je ne l’ai pas écrite, j’envisageais justement de le faire. Je ne suis quand même pas à ce stade d'Alzheimer ou du Covid-long que je ne puisse me rappeler avoir écrit un papier...sur un roman que je n’avais pas encore lu !

Bref, j’ouvre la critique que j’aurais soi-disant écrite. Elle commence par ces mots : « Il est assez rare que j’écrive des papiers… »
Je poursuis ma lecture constatant que chaque terme, chaque tournure me sont familières.
Qui est l’usurpateur qui a posté sur mon compte la critique exacte que j’envisageais d’écrire ?

Sans plus attendre je me fends d’une réclamation auprès de Sens Critique en espérant avoir une réponse au plus vite. Puis, l'avion traversant de nouvelles turbulences à l'approche de New York, je décide de chasser de mon esprit ces contrariétés en éteignant mon ordi.

Le lendemain matin, de la chambre d'hôtel où j'ai passé la nuit, j'essaie de me reconnecter au site. Après plusieurs échecs pour cause de « mot de passe invalide » (j’étais pourtant bien sûr de ce R6odcr) je me résous à créer un compte pour l’occasion. Pseudo : Théloma 2021.
Une fois connecté je constate que je suis bien en ligne, du moins que l’utilisateur de mon compte s’est connecté.
Je lui envoie illico un message bien senti : « Dis-donc l'ami, ça ne te gêne pas de pirater comme ça le compte de quelqu’un d’autre ? T’es pas gêné ! »

Et l’autre de me répondre dans la minute : « Yep. Je ne sais pas lequel de nous deux est l’usurpateur, de ce que je vois tu as quand même repris mon pseudo. Et les admins m'ont averti de ta réclamation pour le moins curieuse. Mais sans rancune l'ami, y a de la place pour tout le monde ici, même les plus allumés ^^ A + Thélo. »

Alors que j’ai l’étrange impression d’avoir reçu un message de moi-même, voilà qu’on frappe à la porte.
« Open the door, mister Theloma ! »
Sauf que je ne connais personne à New York.
??
J’ouvre la porte.
Deux types en costume noir. Le plus costaud des deux m’enjoint d’une voix qui ne laisse aucune alternative :
« FBI. Please, follow us mister Theloma »

Et soudain le livre se referme sur moi.

8/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 12488 fois
88 apprécient

Autres actions de Théloma L'Anomalie