Couverture L'Arc-en-ciel de la gravité

Critiques de L'Arc-en-ciel de la gravité

Livre de (1973)

se perdre dans Pynchon point final

Comment lire ce truc ? Aucune idée. Je ne me suis pas arrêté, j'ai filé à travers les formules mathématiques, les deux-cents personnages, les intrigues dans l'intrigue dans l'intrigue, les labyrinthes paranoïaques, les déguisements débiles. J'ai compris seulement qu'une fois fini, je devais y repartir. Sinon pas grand chose. Pynchon est encyclopédiste, archiviste, fou furieux, obnubilé de tout... Lire la critique de L'Arc-en-ciel de la gravité

42 6
Avatar maxnml
10
maxnml ·

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

J’écris ces lignes pour toi, lecteur hésitant, lecteur apeuré, lecteur énervé, qui tient ce pavé de 1100 pages, intrigué : dois-je commencer et me lancer dans cette monstrueuse œuvre ? Faut-il vraiment que je continue à m’enfoncer dans ces limbes ? Car les voix s’élevant contre L’Arc-en-ciel de la gravité sont finalement peu nombreuses : beaucoup louent un chef-d’œuvre, une œuvre... Lire l'avis à propos de L'Arc-en-ciel de la gravité

1
Avatar Julien Coquet
4
Julien Coquet ·

Si vous aimez les histoires ce livre n'est pas pour vous...

C'est un opéra décadent obscène polyglotte et parapsychologique sujet à 1000 interprétations mâtiné d'un gloubi-boulga de références soit argotiques soit culturelles obscures en Allemand, Hollandais, Italien etc. (non traduites sinon c'est trop facile). Une description d'un lustre peut durer une page et ne rien apporter au sujet voire au décor car le paragraphe d'après nous serons... Lire la critique de L'Arc-en-ciel de la gravité

Avatar Egoiste
1
Egoiste ·