Avis sur

L'Art de la guerre par ngc111

Avatar ngc111
Critique publiée par le

L’Art de la guerre est sans aucun doute l'une des œuvres littéraires les plus célèbres de tous les temps ; tout le monde connaît cet intitulé même sans en avoir lu le contenu. Ouvrage ancien, dont l'origine et la paternité restent entourées de zones d'ombres ayant provoqué moult divergences au sein des critiques et traducteurs de tous temps, ce recueil de conseils et principes sur la façon de préparer, mener et surtout éviter (!) la guerre reste une mine d'or même encore aujourd'hui.

D'une simplicité extrême mais d'une sagesse étonnante, les phrases de Sun Tzu s'imposent comme des évidences dont on redécouvre pourtant l'à propos et le bon sens. Toutes les leçons du maître sonnent juste mais surtout bénéficient, dans cette édition du moins, de récits imageant ses propos, et venant d'auteurs postérieurs à ce dernier. On se délecte de ces anecdotes qui sont plus que cela au final et qui agrémentent la littérature sous forme de liste de Sun Tzu d'un zeste de fable, étayant ses dires d'images plus concrètes mais aussi plus fabuleuses à la fois.

Quant au fond on sera surpris de voir que le recours à la guerre selon Sun Tzu ne doit être envisagé qu’en dernier lieu et après que toutes les autres options aient été épuisées (notamment l'espionnage, le trouble dans le camp adverse). Rien de pacifiste là dedans, bien au contraire mais plutôt un pragmatisme de bon aloi et une volonté de ne pas mettre le pays en danger ; la guerre prolongée est ainsi abhorrée par le génie chinois qui y voit la pire des choses pour un État (pour des raisons économiques et de pénurie principalement).
L'autre bonne surprise est de voir que ces conseils n'ont pas vieillis et restent pour la majorité valables aujourd'hui, raison pour laquelle ce traité "militaire" se doit d'être lu et étudié par les généraux (mais pas seulement) de ce 21e siècle.

Intéressant, utile et loin d'être désagréable à lire, L’Art de la guerre ne faillit pas à sa réputation et a bien mérité que son aura traverse les âges.

La guerre prolongée, non ! Le génie éternel, oui !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1222 fois
5 apprécient

Autres actions de ngc111 L'Art de la guerre