Avis sur

L'Art français de la guerre par dodie

Avatar dodie
Critique publiée par le (modifiée le )

L'art français de la guerre est d'une construction complexe puisque l'auteur alterne les chapitres du "roman" proprement dit et les chapitres de "commentaires" du narrateur.
Le narrateur est un jeune lyonnais vivant de façon marginale. Il rencontre Victorien Salagnon, vétéran des guerres coloniales et peintre. Entre eux deux va se nouer une relation non dénuée d'intérêts: le narrateur devra raconter les souvenirs de Salagnon et en échange celui-ci lui apprendra le dessin.
Le "roman" est donc l'histoire de Salagnon qui débute alors que jeune adolescent pendant la seconde guerre mondiale il est collégien à Lyon. Ce chapitre nous offre une description de la ville de Lyon sous le brouillard hivernal de toute beauté. A la fin de la guerre, il s'enrôle dans le maquis, puis ce sera la guerre d'Indochine et l'Algérie.
Dans ces pages Alexis Jenni ne nous épargne rien des horreurs de la guerre: les combats au corps à corps, les expéditions punitives, les exécutions sommaires, la torture.....
Dans les chapitres "commentaires" le narrateur nous décrit ses rencontres avec Salagnon et nous fait part de ses réflexions sur la France d'aujourd'hui et ses problèmes d'identité nationale. Pour lui la France a besoin pour exister d'être unie contre un ennemi. Finies les guerres coloniales, l'ennemi se trouve maintenant à l'intérieur, retranché dans les banlieues.

J'étais un peu réticente à lire ce roman dont le thème ne m'inspirait pas trop, mais je m'y suis plongée car Alexis Jenni( lyonnais comme moi...) m'avait beaucoup plu lors de son passage à La grande librairie. Le livre fini, je peux dire que je suis tombée littéralement sous le charme de cet écrivain. Il a un style qui dès les premières pages m'a envoûté.
J'ai lu et relu certains passages dont l'écriture était tout simplement magnifique. Les récits de guerre ne sont toujours pas mon fort mais ces passages sont allégés par l'alternance avec les réflexions du narrateur et son observation de le France d'aujourd'hui.

Ce roman est un pavé très dense de 630 pages et il n'en aurait pas fallu beaucoup plus pour qu'il ne devienne trop long.
Même si comme moi le thème ne vous emballe pas, je vous recommande chaudement sa lecture et j'espère que vous découvrirez comme moi un Auteur dont j'attends avec impatience un prochain roman.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1138 fois
11 apprécient · 1 n'apprécie pas

dodie a ajouté ce livre à 2 listes L'Art français de la guerre

  • Livres
    Illustration Quand l'histoire s'en mêle!

    Quand l'histoire s'en mêle!

    Avec : La Chute des géants - Le Siècle, tome 1, Une saga moscovite, Trudi la naine, L'Art français de la guerre,

  • Livres
    Illustration Livres lus en 2011

    Livres lus en 2011

    Avec : Le Jour avant le lendemain, La vie est ailleurs, Quitter le monde, Le Voyage du père,

Autres actions de dodie L'Art français de la guerre