Avis sur

L'Aube de Fondation par Penguinator Pg

Avatar Penguinator Pg
Critique publiée par le

Voilà Hari Seldon premier ministre de Cléon, maintenant qu'Eto Demerzel a disparu dans la nature... S'il a en principe en charge la gestion d'un univers entier, 25 millions de planètes, il est plutôt impuissant face à la dégénérescence d'un Empire moribond, et doit se concentrer sur le développement de la Psychohistoire, qui est peut-être le seul espoir de sauver l'humanité d'une catastrophe. Sa mystérieuse compagne, Dors Venabili, et leur fils adoptif, Raych, sont toujours à ses côtés, mais sa petite fille, Wanda, représente peut-être l'espoir qui permettra de concrétiser enfin toutes les promesses de la Psychohistoire... Mais n'est-il pas déjà trop tard?

Le dernier roman d'Asimov est aussi le second du Cycle de Fondation, prenant place, tout comme Prélude à Fondation, avant la série originale des bouquins actuellement édités par Denoel.
Si l'histoire vient parfois à se répéter, et si certains rebondissement sont hélas un peu téléphonés, l'ensemble reste remarquable, et captivant du début à la fin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 211 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Penguinator Pg L'Aube de Fondation