Couverture L'Éducation sentimentale

Critiques de L'Éducation sentimentale

Livre de (1869)

Coup de coeur

L'éducation sentimentale retrace le parcours d'un romantique et la fin d'un romantisme. Frédéric Moreau est encore jeune, bercé de rêves et d'illusions tout comme ses semblables. Une vie de fanfreluche à Paris attire davantage ce provincial qu'une morne gloire. Il n'y a pas encore plongé dans la vie de Paris, et sa saveur est d'autant plus délicieuse qu'il ne l'a frôlée que du bout des lèvres.... Lire la critique de L'Éducation sentimentale

32 2
Avatar Skidda
10
Skidda ·

C'est l'histoire d'un type qui rate complètement sa vie !!!

On se réfugie dans le médiocre, par désespoir du beau qu'on a rêvé ! Si on devait résumer L'Education sentimentale de Gustave Flaubert en une seule phrase, cela donnerait : "C'est l'histoire d'un type qui rate complètement sa vie". Bien évidemment, dit comme cela, ce résumé ne peut apparaître qu'hyper... Lire la critique de L'Éducation sentimentale

41 5
Avatar Plume231
9
Plume231 ·

Critique de L'Éducation sentimentale par Kliban

Le roman absolu d'un ratage. Tout s'enlise dans la poussière des siècles alors même que l'agitation révolutionnaire révèle le gout du bourgeois pour le sang, dès lors qu'on lui retire l'ordre. Les vies se brisent dans le siècle, ou plus exactement : échouent à produire autre chose qu'un souvenir de bordel à l'adolescence révolue. Vies frémissantes, bruyantes, traversées de décisions brutales... Lire la critique de L'Éducation sentimentale

20 1
Avatar Kliban
9
Kliban ·

Décombres et piétinements

Paris violent, société indicible, révolution, crises sociales, personnages essoufflés, vies dramatiques, accidentées qui se fracassent contre la réalité, le hasard, le sort, toutes sortes de choses : Flaubert s’est bien souvenu que le bonheur est antilittéraire (les familles heureuses n’ont pas d’histoire disait Tosltoï). L’Education sentimentale est souvent présenté comme un roman... Lire la critique de L'Éducation sentimentale

21 1
Avatar -Valmont-
9
-Valmont- ·

Quelle tête de veau !

Non, je ne vais pas commencer à comparer Madame Bovary et L’Education sentimentale, mais pourtant, les deux grands romans de Flaubert se font écho. Ou plutôt, si le lecteur peut en voir un écho, les deux histoires contrastent l’une avec l’autre. Madame Bovary, c’est l’histoire d’une femme animée de romantisme, et qui se perd dans sa réalité. Elle rêve à la vie mais... Lire l'avis à propos de L'Éducation sentimentale

15 5
Avatar Japet
9
Japet ·

Critique de L'Éducation sentimentale par Josh_Athanase

Pas facile de donner son avis à propos d'un livre considéré partout comme un grand chef d'oeuvre... J'ai bien aimé ce livre, dont j'ai lu les plus de cinq-cent pages en quelques jours, mais mon opinion reste quand même un peu mitigée. Peut-être (sans doute) suis-je passé à côté de l'essentiel. D'abord, je n'ai pas trouvé le personnage de Frédéric Moreau intéressant. Il est un jeune... Lire la critique de L'Éducation sentimentale

5 1
Avatar Josh_Athanase
6
Josh_Athanase ·

Critique de L'Éducation sentimentale par corumjhaelen

Je commencerai cette critique par une anecdote parfaitement quelconque. Je lisais ce roman dans le métro gare Saint-Lazare et je me dirigeais paresseusement vers la ligne 14, lorsque je croisais une dame un peu plus âgée que moi, qui voyant ce que je lisais m'adressa un sourire complice qui semblait me dire que j'avais bien raison de lire ce livre. A peine moins anecdotique, Woody Allen le cite... Lire la critique de L'Éducation sentimentale

9
Avatar corumjhaelen
10
corumjhaelen ·

Douce mélancolie

Dans la littérature je n'avais encore jamais rencontré pareil antihéros. Un personnage indécis qui se plaît à rêver mais est incapable de vivre ses rêves. Car dès qu'il en a la possibilité il s'autosabote. Et toujours pour cette même femme, Mme Arnoux. Ce qui est amusant, c'est qu'on n'est même pas sûr qu'il serait vraiment plus heureux s'il l'épousait, tant il l'idéalise. L'auteur lui même y... Lire l'avis à propos de L'Éducation sentimentale

9 3
Avatar Fatpooper
10
Fatpooper ·

Chronique d'un lâche

L’Education Sentimentale, c’est l’histoire d’un jeune homme, Frédéric Moreau, de 1840 à 1867. Il est terrible d’observer la vie de Frédéric Moreau, et il est encore plus terrible de se reconnaître parfois en lui. Car il est tout ce qu’un homme peut avoir de lâche et d’indécis, quel que soit le domaine. Il incarne les virevoltements que les sentiments d’un homme peuvent... Lire la critique de L'Éducation sentimentale

4
Avatar Jean-Maxime
9
Jean-Maxime ·

1848

Flaubert est-il un écrivain épique ? A mes yeux : oui, et trois fois oui ! S'il n'y avait dans ce roman que les scènes racontant la révolution de 1848, il aurait largement mérité 10/10. Et je le dis en étant loin d'être révolutionnaire. Flaubert est doué d'un souffle positivement extraordinaire. Mais, bon, L'Education sentimentale, ce n'est pas que la description de 1848. C'est d'abord un... Lire l'avis à propos de L'Éducation sentimentale

4 4
Avatar lambertine
8
lambertine ·