Les chiens du système

Avis sur L'Embrasement - Hunger Games, tome 2

Avatar Cedric Clanet
Critique publiée par le

Critique littéraire #2 - Hunger Games, l'embrasement

Vive les mariés ! Attendez...

Au vingt-cinquième anniversaire des Jeux, afin que les rebelles n'oublient pas qu'ils avaient choisi de verser le premier sang, chaque district a dû tenir une election et voter pour les tributs qui les représenteraient.

Une nouvelle année, une nouvelle galère. Katniss est revenue vivante des Hunger Games, accompagnée de Peeta, faisant d'eux LES vainqueurs de ce jeu mortel. Mais bien que le public du Capitole ait apprécié le spectacle (qui dit non a quelques bisous, des calins, et du guimauve?), les hautes sphères du Capitole n'ont pas appréciés ce résultat. Quelle humiliation pour eux.

Au cinquantième anniversaire, afin de rappeler que pour chaque Citoyen du Capitole tué, deux rebelles sont morts, les districts ont dû envoyer deux fois le nombre habituel de tributs.

Katniss et Peeta sont devenus le symbole d'une révolution. Surtout Katniss, avec le Geai Moqueur, oiseau qui lui sert "d'identité". (On rappelle qu'elle porte une broche qui represente un Geai Moqueur tenant une flèche dans son bec.). Elle a ridiculisé le Capitole en sauvant Peeta, et sa propre vie. Les districts commencent a se soulever, et le Président Snow lui même pose un ultimatum. Soit les districts reprennent leur calmes, et redeviennent aussi docile que des agneaux, soit le District 12 y passe. (ou la famille de Katniss, comme ca, je suis plus sur, mais l'idée est la, il y aura des morts si ca se passe pas bien)

Katniss doit donc jouer l'amoureuse folle devant les caméras, afin de captiver le public de tout les districts avec une armée de guimauve bien dégoulinante. Allant même jusqu'à organiser son mariage avec Peeta. (On me dit dans l'oreillette que le taux de larmes du Capitole a dépassé un seuil critique.)

Aujourd'hui, nous nous préparons a tenir notre troisième édition de l'Expiation.

Dans le même temps se prépare l'expiation, un evenement "unique", se déroulant tout les vingt-cinq ans. Des éditions spéciales, et cette année ne fait pas exception. C'est l'heure de l'annonce, celle qui indiquera la règle spéciale pour l'édition de l'année.

Au soixante-quinzième anniversaire, afin de rappeler aux rebelles que même les plus forts d'entre eux ne sauraient l'emporter sur le Capitole, les tributs mâles et femelles de chaque district seront moissonnés parmi les vainqueurs survivants.

Katniss et Peeta retournent dans l'arène, et cette fois, ils n'affronteront pas des petites frappes, n'ayant eu le droit qu'a un petit entrainement. Ils affronteront 22 survivants, tout autant enervés contre cette règle qu'eux même. Il s'agit encore une fois d'une lutte pour la survie, liée a de la rebellion contre le système en place, qui les a envoyé a l'abattoir.

Mon avis : Mon préféré des trois. Sans doute parce qu'on s'attache plus facilement aux candidats qui nous sont présentés, et par le fait aussi qu'ils ne veulent pas juste se repaitre du sang des vaincus. Certains personnages, les premiers morts, ne sont bien sur pas trop présentés. La chair a canon. Mais le reste a quand même une utilité dans la coopération.

La fin est aussi surprenante, et mêne bien sur, vers le troisième et ultime tome de la saga. Lisez le lui aussi, savourez le, nomnommez le !

Et puisse le sort vous êtes favorable.

Elnys, out.

Mention spéciale au peuple du Capitole qui n'est pas entièrement idiot lors des interviews.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 147 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Cedric Clanet L'Embrasement - Hunger Games, tome 2