Couverture L'Enfant perdue

Critiques de L'Enfant perdue

Livre de

  • 1
  • 2

Alors finalement, amie ou ennemie, la fille prodige?

J'ai lu les 4 tomes de L'amie prodigieuse à la suite, les entrecoupant parfois d'un petit polar sans prétention pour ne pas me lasser par plus de 2000 pages d'un seul bloc. C'est ce qui doit expliquer que je n'aie pas souffert du foisonnement de personnages secondaires, certainement difficiles à resituer si l'on doit laisser courir une année entre les lectures de 2 tomes. Ce qui m'a... Lire la critique de L'Enfant perdue

9
Avatar Adelyn
7
Adelyn ·

Critique de L'Enfant perdue par Gondorsky

L'apogée d'une tétralogie qui continue le long récit entamé dans le premier tome en s'enfonçant toujours plus dans la noirceur de Naples et le tumulte des existences entremêlées de Lila et Lina. Comme dans les tomes précédents, Ferrante mêle une histoire (et mêmes des histoires) profondément intime(s) à un propos plus général - et sans concession - sur Naples et l'Italie contemporaine.... Lire la critique de L'Enfant perdue

7
Avatar Gondorsky
10
Gondorsky ·

Le point final de la saga L'Amie Prodigieuse

Malgré le mystère qui entoure cette auteure, je pense que je n'ai plus besoin de présenter Elena Ferrante et sa saga L'amie Prodigieuse. Les livres ont beaucoup fait parler d'eux et tout le monde attendait avec impatience la conclusion de cette saga napolitaine ! Pour ma part, je me suis empressée de commander L'Enfant Perdue dès sa sortie et c'est pleine d'attentes que j'ai commencé ma... Lire la critique de L'Enfant perdue

8
Avatar MarionSnsl
8
MarionSnsl ·

Deux femmes, véritables pôles opposés

Ce quatrième tome est donc le dernier de cette saga qui relate la complexe et envoûtante relation de ses deux amies Lila et Elena, deux jeunes files issues d'un quartier défavorisé de Naples et dont l'amitié démarre à la fin des années 50. Nous sommes en 1976 et Elena accompagne son amant Nino, cinq jours à Montpellier, à une conférence, au risque de mettre toute son existence de... Lire la critique de L'Enfant perdue

4
Avatar Yves MONTMARTIN
7
Yves MONTMARTIN ·

Du prodigieux et du pénible. A lire tout de même.

Ce sera ici une critique des 4 tomes (sans rien divulgâcher ne craignez rien). C'est avec un emballement réel que j'ai entamé la lecture de l'amie prodigieuse. Tout m'a séduite dans le tome 1 : une écriture réalisée sur un rythme effréné qui nous emporte dans le quartier de Naples de Lila et Elena alors qu'elles ne sont encore que des enfants; le début d'une amitié particulière et... Lire la critique de L'Enfant perdue

Avatar caco2
8
caco2 ·

Critique de L'Enfant perdue par Christine Deschamps

Quatre étés que je m'accroche à cette histoire d'amitié étrange, tourmentée et sombre, presque malgré moi, parce qu'on me l'a conseillée chaudement et qu'une fois lancée, je ne sais pas m'arrêter. Et voilà, j'ai tourné la dernière page de la fameuse saga napolitaine. Pendant plus de trois ans, j'ai ardemment souhaité que l'autrice nous emmène quelque part, parce que la suivre dans le dédale... Lire la critique de L'Enfant perdue

Avatar Christine Deschamps
7
Christine Deschamps ·

Fin de l'histoire

Comment finir le quatrième tome d'une saga qui vous embarque, qui vous remue ? Comment quitter tous ces personnages dont vous croyez connaître la vie, qui vous accompagnent comme s'ils étaient vos propres amis ? En m'engageant dans un récit si brillant, l'angoisse d'une fin qui retomberait comme un soufflé m'a suivie pendant toute cette lecture. Ce tome est le plus sombre des quatre,... Lire l'avis à propos de L'Enfant perdue

Avatar An-so
8
An-so ·

Une amitié mise à mal

Le quatrième opus de cette saga file l'histoire des deux amies de toujours, Elena et Lila. Elles connaissent toutes deux une grossesse plutôt tardive, mais, alors qu'Elena connaît une évolution matrimoniale radicale, en se mettant en concubinage avec son amant, ce qui choque sa mère, Lila se concentre sur un cercle et un périmètre toujours plus réduits. Or, elles connaissent toutes deux des... Lire la critique de L'Enfant perdue

Avatar Alexandre Katenidis
8
Alexandre Katenidis ·

Nos amies prodigieuses

Arrivé à la fin de cette tétralogie d’environ deux mille pages, le sentiment d’abandon est intense… Un pincement au cœur, comme celui ressenti lorsque l’on est contraint de quitter des êtres chers. Car au gré de ces quatre tomes, Elena, Lila et les autres sont devenus des membres de notre famille. On les a vus grandir, rêver, se briser sur la dure réalité de la vie, mais aussi triompher de... Lire la critique de L'Enfant perdue

Avatar ecotone
7
ecotone ·

C'est la fin.

C'est la fin. C'est la fin, non pas uniquement de ce livre ou de la saga entière. Mais c'est la fin de toute une amitié à la fois toxique et nécessaire. C'est également la fin de ces descriptions si dégradantes et à la fois si chaleureuses de Naples. C'est la fin de cet attachement à ces (anti?)héros, à ces événements, qui m'auront à tour de rôle révoltée, répugnée, fait rire et sourire, pour... Lire l'avis à propos de L'Enfant perdue

1
Avatar Meyele
9
Meyele ·
  • 1
  • 2