La forêt obscure.

Avis sur L'Enfer

Avatar Pandaru
Critique publiée par le

Avant de lire la divine comédie, j'étais très intriguée. En effet, un écrivain du 13ème siècle nommé Dante Alighieri avait écrit une divine comédie, qui comportait 3 volumes.
L'enfer, le purgatoire et le paradis.

Bien sûr, c'est un peu dur à lire, et puis il y a de nombreuses références que l'on ne peut comprendre, et heureusement les notes en fin de livre nous éclairent un peu. Dante devait, à son époque, toucher beaucoup de monde à travers son livre, car on y croise des amis et des ennemis florentins.
Dante nous livre une vision de l'enfer personnel, mêlant tour à tour la mythologie grecque, la mythologie romaine, à des religions.

Le christianisme est de mise, l'idée même du livre est chrétienne, cependant l'origine de l'idée que le cœur de l'enfer est glacé appartient à l'islam. Plusieurs inspirations pour créer tout un univers, Dante ne nous laisse pas indifférent.
Les 3 plus grands traîtres de l'Histoire sont mâchés par Lucifer, et je n'ai pas pu rire jaune devant cela. Car si on devait reprendre l'enfer à notre époque, qui aurait-il dans la bouche du diable ?

On suit Dante et son maître Virgile, un penseur, un gardien, et comme dans toute communauté, même la plus petite, il y a un héros, un sage et une femme. La femme, c'est Béatrice, l'être aimé, et Dante la suit comme un songe. C'est une pensée qui reste tout au long du poème. Virgile répond aux questions de Dante, curieux de tout, qui s'interroge. Il voit des arbres qui saignent, des gens emprisonnés dans la glace, d'autres ayant la lèpre, d'autres encore marchant dans le sable brûlant sous une pluie de feu. On ne peut, encore une fois, rester sans émotion, devant le spectacle imaginaire de ces multiples tortures. Bien que le temps nous ai appris que l'homme savait créer son propre enfer sur terre, avec les camps de concentration et les goulags.

L'enfer de Dante est une oeuvre majeure, ayant inspiré des peintres, des poètes, des sculpteurs. Je pense notamment à Rodin, qui avait crée à partir du poème "La Porte de l'Enfer", sculpture gigantesque qui n'a malheureusement pas été mené à terme. Un jeu vidéo, Dante's Inferno, s'est aussi inspiré du poète florentin. Et plus que cela, cet univers étrange, souterrain et monstrueux reste dans les mémoires, amène à une réflexion sur la vie, la mort, sur le bien et le mal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1341 fois
11 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Pandaru L'Enfer