Gerard le mélancolique

Avis sur L'Épée de la providence

Avatar alb
Critique publiée par le

Deuxième épisode de mes lectures sorceleuriennes (ouais moi aussi je traduis le polonais comme je veux), ce deuxième recueil de nouvelles reprend la même recette que le premier, mais en les liant encore plus étroitement les unes avec les autres, pour finir par former un magnifique voyage dans le monde de Geralt, très cohérent, très fouillé mais également sans temps morts. D'autres auteurs l'auraient présenté comme un découpage romanesque à part entière.

Encore plus que dans le premier tome, les histoires racontées sont prenantes, les monstres disparaissant ici souvent au profit des dilemmes moraux, sociaux et existentiels du sorceleur, et je dois avouer que j'ai trouvé ça passionnant. En quelques pages, on est plongé au plus profond de ce monde au gout de fin d'époque, entraîné avec Geralt dans ses petites et grandes aventures, sans que jamais celui-ci ne nous décoive. Ca ne se prend jamais vraiment au sérieux, ça n'utilise aucun artifice pour rendre les événements faussement épiques ou importants, mais c'est toujours très juste, et ça arrive parfois à me surprendre au moment où je m'y attend le moins. Et c'est toujours très agréable et fluide à lire.

Du très très bon, je m'attendais pas à autant de qualité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 349 fois
2 apprécient

Autres actions de alb L'Épée de la providence