Vengeance et amour...

Avis sur L'Épée noire - Le Cycle d'Elric, tome 7

Avatar Apostille
Critique publiée par le

L'épée noire nous offre l'épilogue de la poursuite vengeresse initiée par le sorcier albinos. C'est ainsi que son ennemi juré, Theleb K'aarna, finira par périr par où il a œuvré, la plus sombre sorcellerie.

Puis le prince de la ruine, au cours de ses pérégrinations dans la mystérieuse forêt de Troos, trouvera, au cours d'une rencontre inattendue, l'amour dont il avait pourtant fait son deuil depuis longtemps. Mais son aimée parviendra t-elle à supplanter l'inséparable voleuse de vie qui partage ses côtés depuis tant d'années ?

Enfin, dans le dernier récit, la sauvegarde de l'éternelle Tanelorn face à une horde lancée par le chaos permet de présenter les mystérieux seigneurs gris. En revanche, la narration psychédélique et mouvante de cette nouvelle me fait furieusement penser à ce que l'auteur écrira plus tard dans "la forteresse de la perle", qui est loin d'être mon opus favori.

Ce nouveau titre pose de récurrentes questions sur le libre arbitre, la place de chacun dans son monde et l'action sur sa destinée. Le lien entre Elric et sa lame noire est encore un peu plus développé par l'auteur. Le dénouement approche, on le sent... il vient !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 256 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Apostille L'Épée noire - Le Cycle d'Elric, tome 7