Un illustre inconnu

Avis sur L'Étranger

Avatar Chasuke
Critique publiée par le

L'Etranger est un livre que j'ai lu par plaisir, par envie de culture, par bac, etc. Mais sans aucunes contraintes (et ça c'est bien). Maintenant, je dois admettre qu'après avoir étudié l'incipit, le roman en lui-même m'intéressait drôlement, et je ne suis pas du tout déçu. En tout cas le parti pris de Camus est tenu de bout en bout. Lequel ? Bien, je vais vous expliquer.

On commence par une phrase aussi déchirante que troublante qui est "Aujourd'hui, maman est morte.". Puis, on va suivre le chemin du personnage principal, avec son entourage, et sa prison. Mais nous serons plongés dans les pensées du personnage qui ne pense pas sentimentalement. Effectivement, il ne pense que de manière indifférente, froide, comme s'il constatait, sans plus, mélangeant les détails et les événements majeurs, mélangeant ses sensations et le décor.

Et c'est là que c'est fort, car le lecteur en ressortira deux sentiments différents : soit j'aime ce parti pris, car c'est intéressant l'indifférence, quelqu'un qui pense comme très scientifique et FATALISTE, soit je n'aime pas ce procédé, car je me sens exclus totalement de l'histoire comme si je ne pouvais pas juger.

Comme vous l'aurez compris par ma note, je fais parti de la première catégorie. La pensée de cette personne est tellement unique et exagérée, que son caractère est d'un intérêt unique. C'est drôle, touchant (oui !), apitoyant, et envieux. Oui envieux. Car la pensée du personnage est en faite étrangère à tout : elle est étrangère du corps même car elle dit explicitement qu'il crie, ce corps, et qu'il faut qu'il se calme, sans en dire la douleur. Et le seul moment où l'on ressent un sentiment, c'est vers la fin, où il s'énerve, et pose pleins de questions, vite, il les enchaîne. A ce moment, toute la caractéristique du personnage indifférent se révèle, et pourquoi. Il est scientifique, cartésien, indifférent, fataliste. Voilà. Donc en plus d'avoir des décors simples, les événements qui sont drôles, ou tragiques, avec parfois quelques jugements sur la justice, c'est cette indifférence et cette simplicité qui rend ce roman unique. Bref, bravo.

Je ne peux pas conclure car il n'y a pas de conclusion à faire. La fin correspondait au personnage incompris. C'était intéressant, et c'est presque ce seul point qui me permet de me dire pourquoi j'ai aimé ce livre. Beaucoup aimé. Je ne sais pas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1710 fois
13 apprécient

Chasuke a ajouté ce livre à 2 listes L'Étranger

Autres actions de Chasuke L'Étranger