👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

L'Etranger est un livre que j'ai lu par plaisir, par envie de culture, par bac, etc. Mais sans aucunes contraintes (et ça c'est bien). Maintenant, je dois admettre qu'après avoir étudié l'incipit, le roman en lui-même m'intéressait drôlement, et je ne suis pas du tout déçu. En tout cas le parti pris de Camus est tenu de bout en bout. Lequel ? Bien, je vais vous expliquer.

On commence par une phrase aussi déchirante que troublante qui est "Aujourd'hui, maman est morte.". Puis, on va suivre le chemin du personnage principal, avec son entourage, et sa prison. Mais nous serons plongés dans les pensées du personnage qui ne pense pas sentimentalement. Effectivement, il ne pense que de manière indifférente, froide, comme s'il constatait, sans plus, mélangeant les détails et les événements majeurs, mélangeant ses sensations et le décor.

Et c'est là que c'est fort, car le lecteur en ressortira deux sentiments différents : soit j'aime ce parti pris, car c'est intéressant l'indifférence, quelqu'un qui pense comme très scientifique et FATALISTE, soit je n'aime pas ce procédé, car je me sens exclus totalement de l'histoire comme si je ne pouvais pas juger.

Comme vous l'aurez compris par ma note, je fais parti de la première catégorie. La pensée de cette personne est tellement unique et exagérée, que son caractère est d'un intérêt unique. C'est drôle, touchant (oui !), apitoyant, et envieux. Oui envieux. Car la pensée du personnage est en faite étrangère à tout : elle est étrangère du corps même car elle dit explicitement qu'il crie, ce corps, et qu'il faut qu'il se calme, sans en dire la douleur. Et le seul moment où l'on ressent un sentiment, c'est vers la fin, où il s'énerve, et pose pleins de questions, vite, il les enchaîne. A ce moment, toute la caractéristique du personnage indifférent se révèle, et pourquoi. Il est scientifique, cartésien, indifférent, fataliste. Voilà. Donc en plus d'avoir des décors simples, les événements qui sont drôles, ou tragiques, avec parfois quelques jugements sur la justice, c'est cette indifférence et cette simplicité qui rend ce roman unique. Bref, bravo.

Je ne peux pas conclure car il n'y a pas de conclusion à faire. La fin correspondait au personnage incompris. C'était intéressant, et c'est presque ce seul point qui me permet de me dire pourquoi j'ai aimé ce livre. Beaucoup aimé. Je ne sais pas.
Chasuke
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Top 10 Livres et Les livres qui ont changé votre vie

il y a 7 ans

13 j'aime

2 commentaires

L'Étranger
Ze_Big_Nowhere
8
L'Étranger

" L'étranger " pour les nuls

« Aujourd'hui, maman est morte. » lâche Meursault modeste employé de bureau à la joie de vivre digne d'un album de Barbara et au sourire aussi expressif qu'un Michel Sardou entonnant pour la...

Lire la critique

il y a 8 ans

123 j'aime

16

L'Étranger
Tom_Ab
10
L'Étranger

J'en pleure encore....

Aujourd'hui maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais plus. Probablement une des phrases d'introduction les plus célèbres - on ne compte plus les romans français et étrangers qui ont copié...

Lire la critique

il y a 9 ans

97 j'aime

12

L'Étranger
TheMyopist
8
L'Étranger

Nous sommes-nous déjà vus ?

"L'étranger", c'est le portrait d'un Indifférent, d'un de ces hommes qui vit, mais pas pour lui, pas pour les autres non plus. Il est juste là, agissant au gré de l'instant, se laissant porter par...

Lire la critique

il y a 9 ans

91 j'aime

8

Wall-E
Chasuke
10
Wall-E

Mais c'est wall-E, mince !

Vraiment, là, il s'agit selon moi du meilleur Disney, et à tous ceux qui rageraient, je tiens à dire qu'il s'agit quand même d'une critique assez subjective. Non mais vraiment, ce film est un...

Lire la critique

il y a 8 ans

8 j'aime

1

La faim du tigre
Chasuke
10

"La vie continue parce que les êtres vivants sont mortels."

Mon nouveau livre préféré. Alors oui, il n'a absolument rien d'un livre préféré justement.. Ce sont les arguments, la vérité, la logique effrayante et visionnaire de Barjavel qui m'ont fait...

Lire la critique

il y a 7 ans

7 j'aime

2

Forrest Gump
Chasuke
8
Forrest Gump

Cours Destin, cours !

Le titre de cette critique est le résumé de ce film. Le personnage éponyme court, il vit un destin sans s'en apercevoir car il court dans la vie. Voici comment j'interpréterai ce fil rouge du film...

Lire la critique

il y a 8 ans

7 j'aime

1