La fin de toute chose.

Avis sur L'Héritage - Le Cycle de l'héritage, tome 4

Avatar estoun
Critique publiée par le

Le Cycle de l'Héritage, ou plus communément Eragon, fait partie de mes livres de chevet au même titre que les Harry Potter (mais dans une bien moindre mesure tout de même) et a grandement marqué mon adolescence pour m'avoir permis de m'immerger un peu plus dans l'univers de la Fantasy. D'ailleurs, je ne pense pas me tromper en disant que le succès du Seigneur des Anneaux au cinéma a sans doute beaucoup contribué au succès de cette saga littéraire, puisqu'il aura permis de relancer l'intérêt pour le genre, surtout auprès de la jeune génération de l'époque (dont je faisais évidemment partie). Et voilà donc que je viens de clôturer cette histoire, 6 ans après sa sortie, 14 ans après celle du 1er tome (putain le coup de vieux ...).

Pourquoi ai-je attendu si longtemps ? Je n'en ai absolument aucune idée. J'avais pourtant acheté ce dernier tome dès sa sortie, très excitée à l'idée de découvrir enfin l'issue finale. Je m'étais même replongée de nouveau dans l'histoire en ayant repris ma lecture depuis le début, comme je l'ai fait pour les tomes précédents. Et puis arrivée en plein milieu de Brisingr, je me suis arrêtée, comme ça d'un coup, et je n'ai plus repris le fil avant ce mois-ci. Je pense qu'une partie de la réponse se trouve dans le fait qu'à partir de 2012 j'ai grandement laissé tomber les livres, au profit des séries télé (merci le chômage !), et depuis ça n'a pas beaucoup changé. Je ne me suis pas totalement arrêtée de lire pour autant, non, non, non, mais la quantité a drastiquement diminué ... Et puis au fil des ans, j'ai entamé d'autres lectures, pour qu'au final L'Héritage finisse presque par tomber dans les limbes de l'oubli ... Je pense que j'avais aussi beaucoup la flemme de devoir me replonger dans un livre aussi gros.

Mais bon ! Il fallait bien que je connaisse le fin mot de cette histoire une bonne fois pour toute ! (et que je rentabilise mon achat aussi...)

C'est donc chose faite. Et au delà du sentiment de nostalgie qui m'a parcouru tout au long de la lecture, j'en ressors à la fois heureuse, heureuse de connaitre enfin la fin, de pouvoir passer à autre chose, d'avoir en quelque sorte accompli mon devoir; triste, parce que c'est en quelque sorte une page qui se tourne, un au revoir à cette partie de mon adolescence; et un poil déçue, ouais déçue. Déçue de cet affrontement final entre Eragon et Galbatorix, entre Saphira et Shruikan, que Christopher Paolini nous promettait depuis si longtemps, que j'imaginais épique, tendu, émouvant, avec peut-être des morts ou des sacrifices tragiques, et non. Rien de tout cela.

Il n'était pas difficile à deviner qu'Eragon ressortirait évidemment vainqueur de ce combat titanesque qui l'attendait depuis le tome 1, il ne pouvait en être autrement. Mais le plus intéressant était de savoir comment ! Comment ce jeune fermier, devenu dragonnier, sur qui le destin du monde repose, allait pouvoir vaincre le plus puissant de tous les ennemis, presque invincible ?? Je me doutais qu'au moment critique, l'auteur allait forcément nous prendre par surprise, qu'Eragon s'en sortirait par quelque chose à laquelle personne ne s'attendrait, quelque chose d'inespéré, de magique, mais que l'affrontement dure aussi peu de temps, et que finalement la clé de tout cela soit aussi bidon, voire même tirée par les cheveux, c'était franchement frustrant.

Et là où je suis déçue de manière générale c'est qu'au fur et à mesure des tomes, on se rend compte que dans l'univers de l'auteur, la magie, à travers l'utilisation de l'Ancien Langage, a pris beaucoup trop le pas sur les combats à l'épée et même les dragons eux-même ! Merde ! C'est une saga avec des mother-fucking-dragons et ils sont carrément sous-utilisés je trouve ! Le must étant quand même Shruikan : un monstre gigantesque, THE dragon, l'équivalent d'un Balrog dans Le Seigneur des Anneaux s'il fallait faire une comparaison, le machin tellement énorme, tellement vil et fou, tellement effrayant, qui te fait chier dans ton froc direct, et qui crève un peu comme une merde, il faut bien l'avouer ... Quel gâchis ! Quel foutage de gueule ! J'attendais tellement un échange mental entre lui et Saphira, ou avec Eragon, et rien, queudal ... Et je m’étendrai même pas sur le combat entre Eragon et Galbatorix, presque affligeant. Moi qui avais imaginé un combat de ouf à dos de dragons, avec des sorts et des flammes qui fusent de partout, dans un décor presque apocalyptique, au dessus du champs de bataille, comment dire ...

Mais alors pourquoi une note somme toute assez généreuse ? Tout simplement parce que j'ai quand même dévoré le livre. Et cela m'a fait bien plaisir de redécouvrir cette sensation de ne plus savoir s'arrêter sans être découragé par le fait qu'il te reste encore plusieurs centaines de pages à avaler. Malgré ma déception sur le combat final et ses facilités, le reste de l'histoire est toujours aussi passionnant à découvrir, surtout les secrets bien gardés de l'Alagaësia, le style est toujours aussi fluide, le vocabulaire varié, les descriptions sont bonnes et précises - surtout les combats et ce qu'il se passe au niveau psychique, l'évolution des personnages est très intéressante pour la plupart. De manière générale, j'aurais grandement apprécié cette saga et bien que l'auteur n'ait rien inventé de vraiment nouveau dans la Fantasy, il a su créer un monde bien identifiable, qui lui est propre, riche et détaillé, avec des personnages forts, et des mother-fucking-dragons trop cools.

Il faut admettre que Le Cycle de l'Héritage reste une excellente initiation pour tout jeune souhaitant se plonger dans le monde de la Fantasy et qu'il peut parfaitement être apprécié des adultes aussi. A mes yeux, cette saga reste une référence du genre. Et de la part d'un si jeune auteur (19 ans à l'époque !), j'ai envie de dire respect !

Atra esterni ono thelduin !
Mor'ranr lifa unin hjarta onr !
Un du evarinya ono varda !

PS : je ne dirai pas un mot à propos de l'adaptation ciné, sujet trop douloureux, mais il se murmure que la saga pourrait être adaptée en série télé et là je dis OUI !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 148 fois
2 apprécient

Autres actions de estoun L'Héritage - Le Cycle de l'héritage, tome 4