Avis sur

L'Homme à l'envers par Cervix

Avatar Cervix
Critique publiée par le

Premier Fred Vargas pioché au hasard dans la bibliothèque. Et depuis (deux semaines donc) je me les enfile tous avec délice.
Je pensais que je n'étais pas très roman policier, mais en fait j'avais lu que des grosses merdes.

Pour l'instant, c'est L'homme à l'envers mon préféré, mais elle a le chic pour nous peindre des personnages atypiques et très attachants, si bien qu'à la fin du livre, on reste bouche bée quand on apprend le dénouement de l'histoire.

On partage ici le quotidien de Camille musicienne-plombière vagabonde et de son mec passionné de loups et de grizzlis. Des brebis se font tuées dans leur petit bled, mais a priori, ce n'est ni par un homme ni par un loup...

On retrouve Adamsberg (un personnage qui revient dans la plupart des romans de Vargas, je l'ignorais jusqu'à ce que j'en lise un autre) c'est pourquoi je vous conseille de les lire dans l'ordre chronologique pour suivre l'histoire Camille/Adamsberg. M'enfin, dans le désordre ça pose pas de gros soucis, c'est juste un peu étrange.
C'est très simple à lire, et plutôt rapide, il y a un peu d'amour, une grosse enquête et une chute du tonnerre. Un roman policier simple et efficace.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 992 fois
3 apprécient

Autres actions de Cervix L'Homme à l'envers