Avis sur

L'Île mystérieuse par Nananah

Avatar Nananah
Critique publiée par le

Je dois avouer que j'avais un peu les chocottes quand même, pendant les 100 premières pages de L'Île mystérieuse. Parce que Jules Verne, je suis tombée amoureuse de lui en lisant Vingt mille lieues sous les mers, mais on en est encore au début de notre histoire, si vous voulez, on se découvre. Cette phase où on peut encore tomber de haut en découvrant trop brutalement tous les défauts de l'Autre. Comme par exemple qu'il est soooo 19ème siècle. Et puis aussi l'Île Mystérieuse, beaucoup me l'ont conseillée, dans la vraie vie mais aussi sur SC. Par exemple Torpenn, qui me fait un peu peur, puisqu'on en est à se raconter des choses. Donc j'avais la pression, j'avais envie de l'aimer, ce livre, et est-ce que ce ne serait pas le meilleur moyen d'être déçu par quelque chose ?

Alors pendant les 100 premières pages, en lisant les aventures de cet ingénieur demi-dieu tellement fort que même son chien a l'air plus intelligent que vous et moi (je songe d'ailleurs à me plaindre de mon diplôme, qui semble avoir perdu beaucoup de sa valeur en un siècle), j'avais quelques réticences. J'aimais bien, hein, mais le côté caricatural des compagnons (et notamment de Nab, nègre servile et bienveillant presqu'aussi sympa que le chien) me hérissait un peu mon poil de bobo d'aujourd'hui.

Et puis finalement, cette société d'hommes utopistes, qui en 3 ans reproduisent sur un monde miniature l'évolution industrielle et sociétale de dizaines de siècles, et bien elle a fini par me captiver. Sans compter que la part de mystère de l'Île m'a enthousiasmée, et que j'ai été tenue en haleine tout le roman par la question de savoir comment Jules Verne, le rationnel, allait m'expliquer tous ces événements fantastiques. La résolution de ce mystère, d'ailleurs, je ne l'avais pas envisagée une seule seconde, même si j'avais en tête des théories l'approchant, et elle m'a tellement surprise que je n'étais pas sûre, juste après l'avoir lue, de l'apprécier (finalement, si). [Ceci dit, si je m'étais un peu renseignée sur le contexte du livre, j'aurais deviné. Oui, je suis AUSSI perspicace.]

L'Île Mystérieuse, loin d'être un simple roman d'aventures, transpire du savoir de Jules Verne à toutes les pages. On a bien sûr l'immense somme de connaissances nécessaires à la colonisation de l'île : ces hommes, sur cette île idéale pour naufragés, n'avaient besoin de rien d'autre. Mais aussi ses théories, sur l'avenir de l'humanité, l'essence de l'humanité qui se perd sans contact avec ses semblables et fait que l'humain redevient animal, tout comme l'animal peut devenir humain, les limites de la science à expliquer des faits qui nous dépassent... plus je repense à ce livre et plus mon affection pour lui s'accroît. Je vais monter sa note d'un point.

Vous remarquerez que je ne parle absolument pas du point de vue de Jules Verne sur les femmes. Jules Verne non plus. So 19ème siècle, je vous dis.

Et pour mon prochain rendez-vous avec Jules Verne, je pensais aux Enfants du capitaine Grant, histoire de faire le lien. J'espère que ce sera un bon choix.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2038 fois
32 apprécient

Nananah a ajouté ce livre à 3 listes L'Île mystérieuse

Autres actions de Nananah L'Île mystérieuse