Un livre pour découvrir la Philophie Morale....

Avis sur L'Influence de l'odeur des croissants chauds sur...

Avatar nostromo
Critique publiée par le

Je me trouve bien embêté d'écrire une critique sur un livre qui me laisse un peu froid. Non pas que le sujet ne soit pas intéressant (éthique et philosophie morale décortiquées par des expériences de pensées parfois provocantes), mais c'est que l'ouvrage, dont j'espérais tirer quelques leçons utiles, se révèle si sec et si technique qu'il n'éclaire en définitive que la science même et la méthodologie de la philosophie morale . Je ne suis pas philosophe de métier et me trouve un peu pris au dépourvu avec le type de connaissance ultra-spécialisée que donne cet ouvrage.

Le livre est composé de deux parties, dont la plus grande est consacrée aux expériences de pensée, c'est-à-dire à des situations imaginées qui mettent en route nos "intuitions morales" . Exemple : dans un bateau en perdition, il y a des singes et des hommes. est-il moral de sacrifier automatiquement les singes en faveur des hommes? Ou encore : s'il est immoral de laisser se noyer sous ses yeux un petit enfant , est -il plus ou moins moral de laisser mourir de faim un enfant du Tiers- Monde par inaction?

L'auteur nous propose pas moins de 19 expériences de la sorte et étudie les différentes " solutions" et implications morales. Cela n'est pas inintéressant, bien au contraire. Et la lecture de ces chapitres est très facile. On y apprend notamment les bases de la philosophie morale et les " camps" en présence. Par exemple ces conséquentialistes, qui mettent l'accent sur le résultats des actions (augmentation du Bien ou du Mal global) qui justifie parfois des actions apparemment douteuses, les déontologistes qui s'en tiennent à des principes immuables (par exemple "la dignité humaine ") et refuseront de transgresser certaines règles morales quelque soit le but et d 'autres groupes encore.

Cette partie du livre vous fera plus d'une fois lever un sourcil devant des dilemmes qui n'en sont pas (ou en tous cas pas pour moi) ou sur certaines réflexions qui ressemblent à des coupages de cheveux en quatre. Mais je dois dire qu'il est plaisant de réfléchir à ces énigmes que nous propose Ruwen Ogier.
La fameuse expérience de Milgram est bien sûr citée, où des cobayes (humains) sont incités à faire souffrir d'autres hommes, pour étudier leur capacité à obéir.

La deuxième partie, avec ses équations logiques peu enthousiasmantes,j'avoue l'avoir parcourue assez vite, car elle rejoint ces tentatives qui m'agacent un peu d'appliquer un vocable et des méthodes de sciences dures à des théories de psychologie ou d'économie. Ogien lui-même mentionne ce problème. Le livre s'achève sur un glossaire technique de philosophie morale.

Ce livre dont le titre facétieux (nous sommes apparemment et réellement plus moraux après un bon petit déjeuner!) et la mention d'un "Prix des Lumières" m'avaient attiré n'est pas une déception, mais plutôt un malentendu. Le côté psychologie et comportement qui m'intriguait, les interrogations sur les animaux, que j'avais cru lire en le feuilletant, ne sont pas assez centraux pour que j'en tire des conclusions personnelles. Il m’apparaît que des philosophes ou étudiants en philosophie y trouveront leur plaisir et leur intérêt tandis que les autres risquent comme moi d'être interloqués par un contenu qui peine un peu à se rattacher à notre expérience. Recommandé aux philosophes donc ! :-)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 355 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

nostromo a ajouté ce livre à 2 listes L'Influence de l'odeur des croissants chauds sur la bonté humaine

Autres actions de nostromo L'Influence de l'odeur des croissants chauds sur la bonté humaine