Critiques de L'Insoutenable Légèreté de l'être

Eggdoll
10
Eggdoll

Apologie de Kundera

On a reproché ici même à Kundera de se complaire dans la méta-textualité, de débiter des truismes à la pelle, de faire de la philosophie de comptoir, de ne pas savoir se situer entre littérature et...

Lire la critique

il y a 9 ans

Rawi
8
Rawi

Ne pouvoir vivre qu'une vie, c'est comme ne pas vivre du tout !

Tereza et Tomas ! J'ai lu ce roman plusieurs fois. A chaque fois je l'aime un peu plus. J'ai vu l'adaptation, pas si mal, même si elle met de côté tout un pan de la réflexion abordée dans le roman...

Lire la critique

il y a 8 ans

Babalou
10
Babalou

"Alors, que choisir ? La pesanteur ou la légèreté ?"

L'insoutenable légèreté de l'être, c'est d'abord un titre magnifique, pour lequel on aurait seul envie de lire ce livre. Puis c'est l'histoire d'hommes et de femmes pris dans la Vie, traçant leur...

Lire la critique

il y a 10 ans

About
5
About

Critique de par About

Rien de très abstrus dans l'Insoutenable légèreté de l'être, juste des dynamiques desquelles il faut bien revoir la pertinence à la baisse. Pour récapituler le procédé, deux plateaux d'une balance...

Lire la critique

il y a 10 ans

JZD
6
J. Z. D.

L'insupportable légèreté de l'être.

Les deux premières parties, qui m'avaient poussé à juger précipitamment, sont excellentes ; après une introduction grandiose sur la cyclicité du monde, une histoire d'amour, du côté du garçon, du...

Lire la critique

il y a 11 ans

EmmanuelLorenzi
8

Critique de par Emmanuel Lorenzi

Je ne me souviens pas exactement pour quelles raisons j’ai eu envie de me frotter à l’oeuvre de Milan Kundera, et en particulier à son roman phare : L’insoutenable légèreté de l’être. Il y a...

Lire la critique

il y a 3 ans

PikPik
10
PikPik

Critique de par PikPik

Ce livre, je l'ai lu cause d'une amie. Ensuite je j'ai relu tous les ans. Il parle de tout. De l'Amour, de l'Homme, de l'important et du futile, du roman. Ce livre m'a changé. Il m'a ouvert le monde...

Lire la critique

il y a 12 ans

Couverdure
4
Couverdure

L'insoutenable indigence

Trop de philosophie de Terminale exploitée avec les pieds (l'éternel retour de Nietzsche, un soupçon d'existentialisme de comptoir, une esquisse de réflexion sur le jugement pratique durant deux...

Lire la critique

il y a 6 ans

Clou
10
Clou

es muss sein!

Un excellent livre portant sur les incompréhensions en relations dues aux vécus et connotations divergents selon les personnes. Kundera pour cela nous propose un "lexique des mots mal compris" qui...

Lire la critique

il y a 10 ans

jessyka
9
jessyka

Sensualité, sommeil, antérieur, ultérieur, kitsch.

Je crois pouvoir dire sans être dans le faux ou dans l'exagération que ce livre m'a marquée, qu'il fera désormais partie de ces quelques ouvrages auxquels je suis tentée de me référer souvent. J'ai...

Lire la critique

il y a 11 ans