👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

En lisant l'Insoutenable légèreté de l'être, j'ai beaucoup apprécié d'être spectateur : spectateur de ces histoires d'amours, de ces conflits de guerres qui m'étaient contés.

Je me suis sentis plusieurs fois attiré. Comme l'aurait pu être mon visage curieux par l'œilleton d'un porte.

Puis, j'ai aimé parcourir l'intimité de Tomas, Tereza, Sabina.
A travers leurs sentiments, leurs émois. Kundera connait les sentiments humains et sait à merveille les retranscrire.

Enfin, ce livre m'a intéressé avec la découverte de l'histoire d'un pays que je connaissais peu : la Tchécoslovaquie. Une histoire d'invasion qui a recommencé dans bien d'autres pays plus tard : le Cambodge, le Koweit, la Serbie. Éternel retour...

J'ai apprécié ce voyage récréatif, teinté de philosophie, qui m'a donné envie de lire d'autres livres de Kundera.
danith
7
Écrit par

il y a 12 ans

2 j'aime

L'Insoutenable Légèreté de l'être
Rawi
8

Ne pouvoir vivre qu'une vie, c'est comme ne pas vivre du tout !

Tereza et Tomas ! J'ai lu ce roman plusieurs fois. A chaque fois je l'aime un peu plus. J'ai vu l'adaptation, pas si mal, même si elle met de côté tout un pan de la réflexion abordée dans le roman...

Lire la critique

il y a 8 ans

54 j'aime

7

L'Insoutenable Légèreté de l'être
Babalou
10

"Alors, que choisir ? La pesanteur ou la légèreté ?"

L'insoutenable légèreté de l'être, c'est d'abord un titre magnifique, pour lequel on aurait seul envie de lire ce livre. Puis c'est l'histoire d'hommes et de femmes pris dans la Vie, traçant leur...

Lire la critique

il y a 10 ans

42 j'aime

3

L'Insoutenable Légèreté de l'être
About
5

Critique de L'Insoutenable Légèreté de l'être par About

Rien de très abstrus dans l'Insoutenable légèreté de l'être, juste des dynamiques desquelles il faut bien revoir la pertinence à la baisse. Pour récapituler le procédé, deux plateaux d'une balance...

Lire la critique

il y a 10 ans

26 j'aime

8

Le Bon, la Brute et le Cinglé
danith
7

La Classe, la Virtuosité et l'Humour

Un film de virtuose avec des plans bien dense en couleurs et en détails. J'ai beaucoup apprécié "Le Bon, la Brute et le Cinglé". Notamment la première partie du film où j'ai été scotché par le...

Lire la critique

il y a 11 ans

6 j'aime

Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
danith
1

Critique de Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec par danith

Peu de pitié pour un réalisateur que j'ai porté au pinacle avec des films comme Nikita, Le grand bleu ou Léon. Rien dans Adèle Blanc-Sec ne mérité d'être sauvé. Un film au dialogue nullesque et à...

Lire la critique

il y a 11 ans

5 j'aime

Coach Carter
danith
5
Coach Carter

Critique de Coach Carter par danith

Un film facile. Un film à l'américaine. Attention alerte tsunami - de bon sentiments annoncés. Pourtant c'est un film qui se regarde, surtout quand on sait que c'est basé sur une histoire vraie ...

Lire la critique

il y a 12 ans

5 j'aime