Couverture L'Océan au bout du chemin

Critiques de L'Océan au bout du chemin

Livre de (2014)

Ce livre est en lui-même un bien bel océan

Woah. Que dire d'autre ? The Ocean at the end of the lane est, à mon sens, un livre quasi parfait. On ne sait pas trop à quoi s'attendre en ouvrant ce roman. Et pourtant, une fois ouvert, c'est un vrai tsunami d'émotions qui vous prend à la gorge et ne vous quitte plus avant la fin de la lecture. The Ocean at the end of the lane est avant tout une histoire basée sur la nostalgie et le souvenir.... Lire la critique de L'Océan au bout du chemin

20 2
Avatar Sigynn
10
Sigynn ·

Bathed in Silver, or drowned in Gold

Neil Gaiman disait dans une intervention promotionnelle pour ce livre qu'il ne ressemblait à rien de ce qu'il avait écrit. Ce n'est pas tout à fait vrai. On y retrouve intact son amour pour les mythes et légendes, pour les Anciens, les créatures en marge de notre création, la poésie des replis du langage. Entre chaque livre de l'auteur, j'oublie à quel point Neil Gaiman est plus un conteur qu'un... Lire la critique de L'Océan au bout du chemin

10 1
Avatar toma_uberwenig
8
toma_uberwenig ·

Un conte fantastique teinté d'étrangeté

Je ne savais pas ce que j'allais lire avant de lire ce roman. Je n'avais pas lu le synopsis ni lu de critique. Si je suis venu à acheter ce roman c'est uniquement car il avait été mis en avant par je ne sais plus quel écrivain ( peut être Joe Hill mais peut être Stephen King ou encore un autre, je ne sais plus ) et grand bien m'en a pris. Le roman raconte donc le retour d'un homme de 47 ans... Lire la critique de L'Océan au bout du chemin

10
Avatar T3kr0m
9
T3kr0m ·

La puissance du souvenir

J'ai toujours trouvé que Neil Gaiman était un bien meilleur novelliste et scénariste que romancier (même si j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ses romans). Au début de son écriture, "The ocean at the end of the lane" devait être une nouvelle. Mais au fur et à mesure qu'il avançait dans son texte, Gaiman s'est rendu compte qu'il avait la matière pour faire un (court) roman. Et de cette... Lire la critique de L'Océan au bout du chemin

4
Avatar CathyB
7
CathyB ·

Derrière les apparences.

Un coin paumé d'angeleterre. Des vieilles baraques au milieu des champs. Un mort, retrouvé suicidé dans sa voiture. Un gamin qui préfère passer son temps à lire qu'à mettre le nez dehors. Et la famille Hempstock, 3 femmes de 3 générations, vivant ensemble. Aux allures de bonnes sorcières. Des pièces d'argent qui apparaissent comme par magie, un petit peu partout, et là, c'est le début des... Lire la critique de L'Océan au bout du chemin

3
Avatar Queenie
9
Queenie ·

Beau et poétique

Une bien belle histoire. Certes une histoire d'enfants mais tellement bien écrite, la musicalité des phrases, le côté "définitif" des phrases d'un enfant de 7 ans qui s'accroche a ses certitudes, la magie, l'inventivité, la poésie... Vraiment une belle histoire, avec des monstres vraiment angoissants, des personnages qui en bavent, et un gamin perdu, projeté au milieu d'une histoire qui le... Lire la critique de L'Océan au bout du chemin

3
Avatar Renauds
8
Renauds ·

Œdipe in the ocean

Neil, je vais m'adresser à toi directement si tu permets. En même temps, tu n'as pas vraiment le choix, hein. Et en français, ça sera plus simple pour moi. J'en ai fait de même avec Nick Hornby ton acolyte que j'ai découvert également cette année (à vous deux, que de N) ; il ne s'est pas plaint à ce jour. Je ne suis pas méchante et comme le chante Samwell dans sa croustifondante chanson "What... Lire la critique de L'Océan au bout du chemin

2
Avatar LeslieLou
8
LeslieLou ·

Gaiman replonge en enfance

Neil Gaiman a des petites manies que j’ai déjà souligné précédemment, celle que je vois souvent est que son héros n’est qu’un véhicule servant au lecteur qui, à travers ses yeux, va parcourir le monde créé par l’auteur pour lui. Neil Gaiman crée donc des espèce de train fantôme où son héros se laisse porter, regardant le monde réel se transformer sous ses yeux en un délire fantastique, la bouche... Lire la critique de L'Océan au bout du chemin

2
Avatar Igguk
8
Igguk ·

Un chemin dans mon cœur, un océan dans mes yeux.

Quand vous êtes un enfant, élevé à la campagne, ne faisant pas preuve de grandes capacités physiques ou d'appétences pour le foot ou le vélo et que, de surcroît, vous développez une sévère allergie à la poussière et aux pollens, vous n'avez pas d'autre choix, pour survivre, que de lire et de vous raconter des histoires. Vous imaginez des mondes, des drames, des aventures et vous voyez... Lire la critique de L'Océan au bout du chemin

2
Avatar Juddread
10
Juddread ·

Mécanisme de défense contre des monstres pas si imaginaires

Un homme d’une quarantaine d’année revient dans sa campagne natale, au milieu de nulle part en Angleterre, à l’occasion d’un enterrement. Mais cela aurait aussi pu être pour autre chose. Cela aurait pu être uniquement en pensée. Cela aurait pu être 10 ans plus tôt ou 10 ans plus tard. Assis sur un banc sans âge au bord d’une petite mare, il soulève le rideau qui occultait des souvenirs... Lire l'avis à propos de L'Océan au bout du chemin

Avatar Vincent Courson
6
Vincent Courson ·