👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

« Chaque livre a une âme. Celle de celui qui l'a écrit et de ceux qui l'ont lu, ont vécu et rêvé avec lui ». Il est certains romans qui, comme de belles rencontres, peuvent vous faire évoluer, progresser, changer votre regard sur le monde. L'ombre du vent fait incontestablement partie de cette catégorie. Pour son quatrième ouvrage, le premier traduit en français, l'auteur espagnol Carloz Ruiz Zafón conte, dans un roman initiatique flirtant avec fantastique, les aventures de Daniel Sempere, fils d'un libraire orphelin de sa mère, dans la Barcelone gothique de l'après Guerre civile. A l'âge de 10 ans, le père de Daniel le conduit au Cimetière des Livres Oubliés dans lequel il doit choisir un bouquin et l'adopter. Il tombe sur L'ombre du vent, le roman d'un mystérieux auteur, Julien Carax dont l'œuvre et l'existence semblent être tombées dans l'oubli. Curieux et admiratif, il va chercher à en savoir plus sur cet homme et la légende noire qui semble le précéder. C'est le départ pour lui d'une formidable et difficile quête qui va accompagner son enfance, puis son adolescence jusqu'à l'âge adulte tout au long « d'une histoire de livres maudits, de l'homme qui les a écrits, d'un personnage qui s'est échappé des pages d'un roman pour les brûler, d'une trahison et d'une amitié perdue. »

Roman dense et rythmé, à la structure narrative à la fois ambitieuse et complexe où la vie du héros se confond et se croise avec celle du mystérieux auteur dans un fascinant jeu de miroirs, L'ombre du vent fourmi d'énigmes haletantes et de personnages hauts en couleur à la psychologie très travaillée. Une histoire magnifique et émouvante en même temps qu'une fresque historique sur la période la plus douloureuse de l'Espagne contemporaine dont les personnages accompagneront le lecteur longtemps après avoir refermé le livre.
pierrecortese
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste

il y a 11 ans

2 j'aime

L'Ombre du vent
Sedgewick
10

Critique de L'Ombre du vent par Sedgewick

"Les livres sont des miroirs, et l'on y voit que ce que l'on porte en soi-même." C.R. Zafon Il est de ces livres qui bouleversent notre perception du monde. Ceux que vous gardez bien près de vous,...

Lire la critique

il y a 11 ans

31 j'aime

2

L'Ombre du vent
Before-Sunrise
8

Construction de mon éducation littéraire par Hypérion – Tome 2

La Lectrice Oubliée L'Ombre du Vent s'ouvre sur un passage absolument fabuleux. Mon préféré sans aucun doute de tout l'ouvrage. On y découvre un jeune garçon de 10 ans à qui son père fait...

Lire la critique

il y a 10 ans

22 j'aime

10

L'Ombre du vent
BrunePlatine
10

Gloire à François Maspero !

Dire que ce livre est un coup de coeur, que je l'ai adoré serait un euphémisme : j'ai parcouru la dernière page ce matin même (la main cachant les dernières phrases, comme à mon habitude), avec un...

Lire la critique

il y a 7 ans

17 j'aime

3

L'Ombre du vent
pierrecortese
8

Critique de L'Ombre du vent par Pierre Cortese

« Chaque livre a une âme. Celle de celui qui l'a écrit et de ceux qui l'ont lu, ont vécu et rêvé avec lui ». Il est certains romans qui, comme de belles rencontres, peuvent vous faire évoluer,...

Lire la critique

il y a 11 ans

2 j'aime

Bravely Default
pierrecortese
6

Un Final Fantasy "Canada Dry"

Vous vous souvenez de la pub de Canada Dry ? "Ça y ressemble et ça en à le goût ". Cette maxime s'adapte parfaitement à Bravely Default. Sans doute soucieux de surfer sur les critiques dont font...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime

Ultra Street Fighter IV
pierrecortese
8

Critique de Ultra Street Fighter IV par Pierre Cortese

Le roi du jeu de combat en 2D dans son ultime version. Côté contenu, le cast s'enrichit de 5 nouveaux persos (pour un total de 44) et de quelques nouveaux décors...tous intégralement pompés du...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime