Y a un moment faut se renouveler.

Avis sur L'Orbe de Xaraz

Avatar Mad Dog
Critique publiée par le

Arrivé au milieu de ce Tome 4, l'impossible est arrivé : j'en avais marre de Naheulbeuk.

J'avais plutôt bien accueilli le fait d'avoir continué la saga sous forme de livres, mais il faut avouer qu'à un moment ça tourne franchement en rond. Après le donjon (saison 1) le voyage (saison 2) et la quête-pour-sauver-l-univers (saison 3) John Lang ne sait plus trop quel périple donner à ses personnages : les voila parti dans une quête de résurrection de personnage, mais en fait de balade et puis, une quête de vol d'objet qui tourne mal, etc... Au final, on sait que ça va mal tourner, on sait que les personnages vont s'enfoncer dans des quiproquos pas possible et ça ne va jamais plus loin que ça.

Le problème est que les personnages étaient à la base des caricatures de personnages de jeux de rôles incapables. Alors, depuis ils ont gagnés des niveaux... ils sont des incapables niveau 3 ou 4. Du coup, comme on ne peut pas les laisser se gaufrer en se laissant prendre les pieds dans le tapis, au final, ils ont des pouvoirs plutôt badass mais ne font que de la merde avec. Et très souvent ça signifie cramer des paysans, des passants, des pauvres gardiens de stade et... bah, ça devient pas très drôle. Au final, la vrai différence entre eux et des vrais méchants, c'est que les méchants sont montrés comme des méchants.

Et surtout, ils n'ont aucune évolution, aucun background, rien qui les rends attachant. C'était drole d'avoir des bras cassés au début, mais ça ne va jamais au delà de la caricature : ils sont tous cons, le nain est chiant pour être chiant, l'elfe niaise pour être niaise, etc.... Tiens, j'avais bien aimé dans le livre précédant les "rapports cérébraux des personnages" mais au final je ne les lit plus tant ils n'apportent aucune information et sont un ajout répétitif. Idem pour les changements de niveaux qui étaient souvent des moments super funs et plein de parodies rigolotes des poncifs de jeux de rôles, et se transforment ici en deux pages expéditives sur "on est plus fort."

J'ai l'impression que John Lang ne sait plus quoi raconter avec ses personnages et ça se voit. A plusieurs moments ils disent eux-même qu'ils ignorent finalement ce qu'ils foutent ensemble et à vrai dire il y a même des moments où il souligne le fait qu'ils seraient limite préférable qu'ils arrêtent de partir à l'aventure. Au final, mis à part quelques péripéties, les personnages sont un peu au même point qu'à la fin du volume 3.

Il y a bien des tentatives par-ci par-là d'ajouter du fond, de créer une intrigue avec Zangdar (le sorcier de la première saison) et les dirigeants de la terre de Fangh, mais ça fini toujours en pugilat résolut à coup de "gros coups de bol" ou de quiproquos mal inspirés.

Je vais "tenter" de lire le tome 5 étant donné qu'il semble devoir enfin donner du background au personnage de l'elfe, mais si ça s'arrange pas, j'arrête.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 106 fois
2 apprécient

Autres actions de Mad Dog L'Orbe de Xaraz