Couverture L'Utopie

Critiques de L'Utopie

Livre de (1516)

L'impossibilité d'une île.

Dans son Utopia (1516), Thomas More rêve-t-il d'un monde meilleur et parfait ou s'en moque-t-il, conscient des conséquences réelles bien fâcheuses d'un tel idéal ? More, inventeur explicite du terme "Utopie", est-il aussi l'inventeur implicite du terme "Dystopie" ? Un texte, littéraire ou philosophique, existe à la fois dans sa lettre-ce qui est écrit objectivement- et... Lire la critique de L'Utopie

41 28
Avatar -Piero-
7
-Piero- ·

à boire et à manger

Bon l'Utopie ça fait genre depuis la troisième que j'en entends parler, que mes profs me le conseillent et bien cinq ans que je l'ai dans ma bibliothèque... je suis un type prenant son temps. Alors je ne vais pas dire que je suis déçu ou autre, mais c'est exactement ce à quoi je m'attendais, on ne m'avait pas menti sur la marchandise, une description très factuelle des us et... Lire la critique de L'Utopie

6 2
Avatar Moizi
7
Moizi ·

Critique de L'Utopie par Franquito

Pur bijou de l'humanisme anglais, Utopia (néologisme grec forgé par l'auteur signifiant "qui-ne-se-trouve-nulle-part") symbolise la recherche d'une société idéale à la fois inspirée des philosophes antiques et précurseur des penseurs modernes. En imaginant avec précision un état dont le fonctionnement est basé sur la propriété collective des moyens de production et l'absence d'échanges... Lire la critique de L'Utopie

6
Avatar Franquito
10
Franquito ·

"Je meurs en serviteur du roi, mais d'abord de Dieu".

Petit livre bleu (d'après la couverture), il est divisé en deux parties. D'une part, la critique du système politique anglais. L'aristocratie anglaise en prend pour son grade, et la monarchie de la perfide Albion aussi. N'oublions pas que More a toujours conservé une grande indépendance d'esprit par rapport à la monarchie, à tel point qu'il préféra mourir plutôt que de reconnaître la... Lire la critique de L'Utopie

3
Avatar CréatureOnirique
7
CréatureOnirique ·

Premier traité d'architecture moderne

Ce qui est nouveau et frappant dans ce livre c'est la conception de l'urbanisme pensée par Thomas More.On y trouve le substrat de ce que Le Corbusier tentera d'appliquer plus tard dans ses projets "vers une architecture".A savoir une ville pensée pour le mieux vivre de l'être humain dans une pensée progressiste suivie de près par Tony Garnier.Mais attention: l'utopie,nous en avons le recul... Lire l'avis à propos de L'Utopie

3
Avatar Ligeia
9
Ligeia ·

Toujours d'actualité......

Un magnifique ouvrage de philosophie, qui fait se poser beaucoup de questions sur l'état, l'être humain et la société, les religions, etc... Cet ouvrage est très intéressant et enrichissant. Un livre inspirant et faisant réfléchir. Thomas More a écrit là un manuscrit philosophique bien en avance sur son temps et toujours d'actualité ! Ici, Thomas Moore critique l'Angleterre de son époque, via... Lire la critique de L'Utopie

2
Avatar Lakzio
10
Lakzio ·

L'Esprit des Lumières avant l'heure

Cet essai est un pamphlet indirect des systèmes socio-politiques en place, via un prisme, ici une société imaginaire, comme le Paris vu par les Persans de Montesqieu, et un style original, le dialogue, et reprend ici une méthode chère à Platon. Cet ouvrage critique durement la monarchie aristocratique et absolutiste, corrompue par les flatteries et vanités de leurs cours, un peu comme... Lire l'avis à propos de L'Utopie

Avatar Alexandre Katenidis
8
Alexandre Katenidis ·

Critique de L'Utopie par Samish

A l'aune de nos connaissances actuelles, certaines prises de position de More sont assez horripilantes (les athées ne sont pas des citoyens, les femmes sont discriminées,...), mais le texte respire le courage et reste encore très contemporain dans certaines revendications. Par conséquent, c'est un petit livre qui se lit très bien et que j'aurai tendance à recommander autour de moi. Lire l'avis à propos de L'Utopie

Avatar Samish
7
Samish ·

Critique de L'Utopie par François CONSTANT

« L’utopie », quelle idée de lire ce vieux bouquin en 2018 ! Aux yeux de Thomas MORE, ce qui doit fonder la société, c’est la liberté de l’humain, l’existence d’un cadre, d’un minimum de lois pour que toutes puissent être portées à la connaissance et à la compréhension de chacun, sans confiscation de la Justice par quelques compétences strictement réservées aux hommes dit de Loi. Il faut... Lire la critique de L'Utopie

1 2
Avatar François CONSTANT
8
François CONSTANT ·