Le grand chamboulement

Avis sur L'homme qui voulait être heureux

Avatar Adelyn
Critique publiée par le

Petit roman de réflexion simple et sans prétention, tu as touché sans le vouloir un point ultra sensible au fond de ma petite personne. La remise en question du personnage principal a entraîné la mienne, et depuis, c'est le tsunami sous mon crâne et à ce rythme là, je crois bien que la calvitie me guette !

Comme Julian je suis enseignante, pépère tranquille dans ma petite case ennuyeuse mais rassurante. Blasée et mal dans mes baskets et dans ce costume socialement correct que je me suis -mal- choisi. Complètement à côté de mes pompes, à passer la quasi totalité de ma jeunesse - et de mon existence - à côté de ce qui me plaît vraiment. Enfermée dans cette sécurité pécuniaire et routinière; me sentant incapable de tenter ce qui me plaît tout au fond de moi. Tout ceci dans l'inconscience la plus totale de cette vérité.

Et puis là boum ! Petit livre vert, tu me tombes entre les mains et je m'aperçois que je vais passer à côté de ma vie. Ca fait déjà un an que je t'ai lu - et relu - et depuis, tout part de travers, tout reprend doucement sa place. Je prépare ma démission (au grand dam de ma famille), je creuse dans le domaine qui m'attire et me fait peur à la fois depuis mon enfance (le journalisme et l'écriture en général), je fais des plans, je n'ai (presque) plus peur de me lancer. J'avoue, ce n'est pas super facile à gérer, cette période de turbulences. Je te remercierai quand la mer sera redevenue plus calme, et que mon bateau sera parvenu à virer de bord et à garder le cap vers la - ma - bonne direction.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1213 fois
18 apprécient

Adelyn a ajouté ce livre à 1 liste L'homme qui voulait être heureux

  • Livres
    Cover Les retourne-méninges :S

    Les retourne-méninges :S

    Ici les écrits qui m'ont fait réfléchir sur moi-même, sur les autres, sur la vie, la mort, la société, blabla & blalabla etc.

Autres actions de Adelyn L'homme qui voulait être heureux