👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Ecrit au service d'une idéologie visant à l'asservissement d'un type d'humains.

Gnose ultra violente envers la tolérance, le recul, le doute, la philosophie, le questionnement, le raisonnement....Bref...Le SENS CRITIQUE.
Ce "livre" n'est qu'un déchet toxique parmi tous ceux donc la seule vocation est de dévoyer un libre arbitre déjà malade dans notre société.
Avec ses grosses ficelles dégueulasses...Ce genre d'écrit sert une idéologie qui pue. Une idéologie qui vise à l'assujettissement par l'abêtissement.
La seule question que je me pose c'est : Vis à vis de l'environnement et de la liberté d'expression, dans quelle type de poubelle vais-je jeter ce genre de déchet infect ?

EDIT au 30/11/2020
Oui... Depuis, je me suis rendu compte que ce type était "connu" et invité sur les plateaux TV(choses que j'ignorais le jour où je suis tombé sur son "œuvre" à la librairie)
Il a fait science po à Aix en Provence avant de créer "conspiracy watch" qui, je ne sais par quel mystère, ne tombe pas sous le coup de la loi comme officine sectaire.
Si on ne fait rien, bientôt, ce genre d'individus vous soupçonnera de complotisme pour tout et n'importe quoi. Vous n'aurez plus le droit ne serait-ce que penser.
Ne serait ce que cela, ça l'ennui.
Pourquoi ?
C'est bizarre non ?
C'est bien un humain comme nous, non ?
Non ?
Qu'est ce qui peut justifier autant de défiance et de mépris de sa part d'un genre dont à priori, il devrait se sentir appartenir mais dont tout nous montre qu'il voudrait surtout en mutiler les facultés ?
C'est très étrange... La chasse (à ce point) des complotistes ou de tout individu qui pense de façon libre et non "contrôlée", suppose un équipement cognitif suspect. Une forme d'intelligence moins créatrice mais plus "compilatrice". Quelque chose qui déteste ou jalouse depuis sa "tendre" enfance les manifestations émotionnelles de l'autre format d'intelligence.
Une observation à des fins stratégiques de ce qu'est l'homo-sapiens par une autre espèce d'hominidé ne serait, en réalité, pas différente.
Alors quoi ? C'est un homo-non sapiens ? Un cousin caché ?
Jadis, son espèce aura été esclave de l'homo sapiens d'où son désir viscéral de vengeance ?
Seul quelque chose de cet ordre pourrait justifier autant de haine et cette volonté qu'il ne peut plus réfréner de vouloir asservir cet ennemi d'hominidé... Que nous représentons pour lui.

Ainsi, comme un babouin violent déguisé en gentil nounours à lunettes, tout en vous assurant que c'est pour votre bien, il vous bâillonnera, vous emprisonnera, vous fera exécuter, il le fera pour tout contrevenant à la marche forcée qu'il nous a réservée. Car notre sort est scellé. Nous devons devenir ses esclaves...

Ah ! Ah ! Ah !
Aller...Je vais terminer avec la "mention obligatoire" que placent comme un mantra pavlovien tous les petits trous de balles, si courageux et droits dans leurs bottes, avant tout laïus, quel qu'il soit : "Je ne suis pas complotiste mais..."

Quelle époque chevaleresque !
C'est fou !

peinturesonore
1
Écrit par

il y a 2 ans

10 j'aime

10 commentaires

L'opium des imbéciles
ConFuCkamuS
2

L'effroyable imposture

Fondateur du site Conspiracy Watch, Rudy Reichstadt est souvent posé comme un expert de la sphère complotiste dans les articles qui lui sont consacrés. Ses écrits (également publiés sur des médias...

Lire la critique

il y a 2 ans

6 j'aime

7

L'opium des imbéciles
Sorel
7

Orgueil et préjugés

Ne vous est-il jamais arrivé, lors d'une soirée un peu arrosée, d'être taxé de naïf ou de candide, avec en prime un petit sourire condescendant, car vous mettiez en doute une théorie fumeuse servie...

Lire la critique

il y a 2 ans

3 j'aime

L'opium des imbéciles
peinturesonore
1

Ecrit au service d'une idéologie visant à l'asservissement d'un type d'humains.

Gnose ultra violente envers la tolérance, le recul, le doute, la philosophie, le questionnement, le raisonnement....Bref...Le SENS CRITIQUE. Ce "livre" n'est qu'un déchet toxique parmi tous ceux donc...

Lire la critique

il y a 2 ans

10 j'aime

10

Moi les hommes, je les déteste
peinturesonore
1

Alain Soral au féminin en pire (elle déteste 4 milliards d'individus, Soral en déteste 60 millions)

C'est juste une incitation à la haine caractérisée. Le simple fait de voir le titre de ce bouquin sur une devanture de librairie énervera un peu plus des individus déjà violents qui...

Lire la critique

il y a plus d’un an

9 j'aime

4

Mr. Bungle
peinturesonore
8
Mr. Bungle

Truisme monstrueux

Album monstrueux....paru en 1991. Pour l'ado que j'étais, je me souviens avoir découvert cette chose à la FNAC (en ce temps ou c'était un véritable temple dans lequel les jeunes pélerinaient en...

Lire la critique

il y a 2 ans

7 j'aime

1