👋   Pour votre plus grand bonheur, SensCritique déménage ses serveurs. Du coup, ça va peut-être un peu bugger. Déso pas déso.
Couverture La Chartreuse de Parme

Critiques de La Chartreuse de Parme

Livre de (1839)

  • 1
  • 2

«Vous allez encore vous Stendhaliser !»

Il y a des ouvrages que l'on repousse, sans cesse... toute sa vie peut-être ? cette fois c'est la bonne ! Non repoussons. Ho pas par désintérêt, par mépris, encore moins par peur. C'est tout l'inverse : par pur fantasme. On se dit qu'on pourrait, qu'on devrait aimer, que ça sera une découverte merveilleuse, toute une terra incognita à explorer et qui ne... Lire l'avis à propos de La Chartreuse de Parme

38 8
Avatar Nushku
9
Nushku ·

Critique de La Chartreuse de Parme par reno

Rares sont les romans qui communiquent à leur lecteur un tel plaisir, mieux, une telle joie. On ne peut que tomber d'accord avec Béatrice Didier, responsable de l'édition de La Chartreuse de Parme en 1972 chez Folio. Se découvre dans ce roman un plaisir de la péripétie et un goût pour l'anecdote qui le rendent profondément vivant où dans le foisonnement de l'action, la constance des... Lire la critique de La Chartreuse de Parme

10
Avatar reno
10
reno ·

C'est un pavé mais c'est fantastique.

Un classique. J'avais lu, auparavant, de Stendhal Le Rouge et le Noir. Mais je crois que j'étais trop jeune, et je n'avais pas réellement apprécié. Et puis je me suis attelée (avec un peu de répulsion au début, avouons-le) à La Chartreuse. Si j'ai mis un petit moment avant d'être captivée, Stendhal livre ici une ode à l'Italie telle qu'il la perçoit, romanesque et brillante, avec des personnages... Lire l'avis à propos de La Chartreuse de Parme

13 1
Avatar Eggdoll
9
Eggdoll ·

Fabrice, cet abruti.

La chartreuse de Parme, comme tous les romans du XIXè, se fixe sur la vie d'un personnage, Fabrice del Dongo, fils de marquis. Cet homme va combattre pour Napoléon, devoir s'enfuir d'Italie pour un certain temps, y revenir, vivre en clandestinité, séduire des femmes, aller en prison et devenir ecclésiaste. On a donc un scénario assez typique de l'époque romantique, et qui paraîtrait un peu fade,... Lire l'avis à propos de La Chartreuse de Parme

16 2
Avatar Musculus
7
Musculus ·

Critique de La Chartreuse de Parme par ngc111

Roman de prison, de poison et de passion, La Chartreuse de Parme brasse les thèmes en accointance avec le romantisme dans un cadre politique italien qui se prête parfaitement aux jeux et enjeux politiques dans lesquels l'ardeur du caractère transalpin s'exprime à loisir. Au milieu d'une galerie de personnages variés et nombreux (un peu trop peut-être pour la clarté d'ensemble) mais qui... Lire la critique de La Chartreuse de Parme

7 3
Avatar ngc111
7
ngc111 ·

Il me reste 10 pages à lire, je retarde le moment de les lire car je ne veux pas que cela s'arrête !

C'est un roman extraordinaire. C'est d'une précision, d'un mordant, d'une élégance !!! La langue est merveilleuse. Il y a des moments comiques (quiproquo, cynisme, moqueries et parodies), des passages tragiques (amours contrariées, destin capricieux, séparations) , des réflexions politiques (sur la République, sur la guerre, sur Napoléon, sur la monarchie, sur les courtisans), des aventures... Lire la critique de La Chartreuse de Parme

5
Avatar RaphPec
10
RaphPec ·

Critique de La Chartreuse de Parme par Xangô

Conseiller le Rouge et le Noir avant la Chartreuse, en voilà une idée... Stendhal et moi avons peu de choses en commun, nous ne nous sommes rencontrés que cet été, et pourtant notre histoire est d'ores et déjà celle d'un amour contrarié. Avec le Rouge et le Noir, j'appréciai le talent d'un grand peintre de caractères, de Stendhal comme "celui qui voyait l'ethos" de ses personnages. Personnages... Lire l'avis à propos de La Chartreuse de Parme

7 5
Avatar Xangô
9
Xangô ·

Tous les classiques ne sont pas ennuyeux. La Chartreuse, si.

Selon Julien Gracq, il y a deux types de lecteurs de Stendhal : les adeptes du Rouge et le Noir et ceux qui préfèrent La Chartreuse de Parme. C'est sans hésitation que je m'inclus dans la première catégorie. Car cette Chartreuse dont tout le monde parle, ce monument qu'il faut avoir lu pour entretenir sa réputation de cultureux surlittéraire, ce n'est rien de plus qu'un pavé soporifique qui... Lire l'avis à propos de La Chartreuse de Parme

5 1
Avatar drf_valentine
4
drf_valentine ·

Critique de La Chartreuse de Parme par Gwen21

Sans surprise, c'est une très belle écriture classique que l'on découvre avec ce monument signé Stendhal. Dans la droite lignée du courant romantique, Fabrice del Dongo offre une très belle figure de héros (ou plutôt d'anti-héros) et ses amours contrariées répondent à tous les codes du genre. Toutefois, je n'ai pas été ensorcelée comme je peux l'être avec d'autres auteurs de la période.... Lire l'avis à propos de La Chartreuse de Parme

1
Avatar Gwen21
6
Gwen21 ·

Un grand classique

Le personnage principal de ce roman, Fabrice del Dongo, c'est un peu l'anti-héros tel qu'on le connait (celui qui fonce tête baissée et se rend compte de ses erreurs après coup). Plein de bravoure mais immature, il fuit Milan, Grianta, Côme et tous les endroits qui l'ont vu évoluer pour rejoindre Napoléon, son "idole". Mais c'est dans le même temps que se déclare la bataille de Waterloo qui,... Lire la critique de La Chartreuse de Parme

Avatar Melopee
10
Melopee ·
  • 1
  • 2