Borderline

Avis sur La Communauté de l'Anneau – Le Seigneur des...

Avatar Lorella Calvez
Critique publiée par le

Ah, le seigneur des anneaux, ou la trilogie de livres qui à posée les bases de la fantasy moderne. Quand on aime ce genre on ne peut que avoir envie de lire ce livre. Je me suis donc lancé dans la lecture de cette œuvre culte sans aucune appréhension. Autant vous dire que j'ai failli abandonné. Pourquoi ? Vous saurez ça en lisant la suite, mais avant toutes choses, il vous faut savoir que ce tome est divisé en 2 livres vraiment inégaux.
Donc dans le premier livres c'est la découverte de la compté et le début du voyage des 4 hobbits vers leurs destin. C'est là que j'ai failli abandonné. Car si le passage dans la compté reste plaisant, le début du voyage l'est beaucoup moins. En effet, ce livre souffre selon moi ( cette critique reste subjective ) de plusieurs défauts :
- un manque de rythme : les descriptions s'enchaînent et s'enchaînent et sont souvent semblable ( que ce soit au niveau des paysages ou des repas par exemple ) et beaucoup de passage sont ennuyeux voire inutile ( chez Tom Bombadil notamment ),
- des personnages un peu effacés auxquels on ne s'attache pas des masses ( sans compter Frodon qui n'arrête pas de se plaindre ).
Le premier livre est donc difficile à lire et il faut s'accrocher car le deuxième relève largement le niveau.
Dans le second livre qui commence à Fondcombe, on suit la formation et le périple de la communauté de l'anneau. Cette deuxième partie ne souffre pas des mêmes problèmes que la première ( Ô joie ) et est même vraiment intéressante. Les personnages sont sympathiques et il y a quelque bonne scène d'action ( comme dans la Moria ou le fleuve ).
D'ailleurs parlons-en des personnages ou plutôt d'un personnage, ici Boromir. Pour tout vous dire j'ai vu les films avant d'avoir lu les livres et Boromir ne m'avait pas vraiment marqué ( j'avais même oublié son nom ), tous ce que je me rappelais c'est que c'était un personnage irritable. Dans le livre ce n'est pas le cas, il est sympathique et aussi utile qu'Aragorn, ce qui rend son moment d'égarement encore plus poignant.
Bref, on ne regrette pas de s'être accroché tous au long du premier livre puisque le deuxième est bien meilleur et nous donne envie de connaître la suite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 338 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Lorella Calvez La Communauté de l'Anneau – Le Seigneur des anneaux, tome 1