Couverture La Conjuration des imbéciles

Critiques de La Conjuration des imbéciles

Livre de (1980)

Tâtez mes saucisses, 20 cm de paradis!

Igniatius J. Reilly est un individu grotesque, grossier, obèse, il vit aux crochets de sa mère veuve qu'il a rendu presque alcoolique à force de supporter ses nombreuses frasques. A trente ans révolus, il mène une vie oisive entre l'écriture de cahiers contemplatifs sur les travers du monde contemporain et ses visites au cinéma. Lors de son long séjour à la faculté de la Nouvelle-Orléans il a... Lire la critique de La Conjuration des imbéciles

66 28
Avatar Diothyme
10
Diothyme ·

Critique de La Conjuration des imbéciles par Floore

Un ami à qui j'avais prêté ce roman ("Lis le, lis le viiite!") m'a dit "Ah nan j'ai pas aimé, j'ai trouvé le personnage trop antipathique". Mais mais....?? (J'ai envie d'écrire wtf? mais je me contiens) La conjuration des imbéciles, c'est un peu ma bible. Au point que j'ai fait mon mémoire de master sur le thème Ignatius, antihéros descendant de Don Quichotte etc. Bref, pour moi Ignatius... Lire la critique de La Conjuration des imbéciles

66 4
Avatar Floore
10
Floore ·

« Ô Fortune, inconséquente catin ! »

Ignatius Reilly, trente ans passés, habitant chez sa mère, se targue d’être un philosophe incompris. Comme Boèce, il compose son œuvre dans son antre, à savoir sa chambre poisseuse encombrée de cahiers à spirale Big Chief. Son corps énorme, à la tête toujours enserrée dans une casquette verte à oreille, y trouve des difficultés à se mouvoir. En ajoutant à ce physique de Pokémon Tadmorv son... Lire la critique de La Conjuration des imbéciles

32 7
Avatar Lucie L.
9
Lucie L. ·

Le rassemblement des glandus

"Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui." La conjuration des imbéciles s'ouvre sur cette citation de Jonathan Swift qui, si tant est que l'on connait un peu l'histoire de son auteur, fait la lumière sur le contenu de son roman. Petit rappel : J.K.Toole, écrivain américain cherchant à se faire publier, hante... Lire l'avis à propos de La Conjuration des imbéciles

17 3
Avatar BoldBoy
8
BoldBoy ·

Qui est le génie ? John Kennedy Toole, son personnage Ignatius ou les deux ?

J'ai pas mal attendu avant de me lancer dans l'écriture d'une critique à la fin de ce bouquin. Pourquoi ? Parce que la copine qui me l'a prêté m'avait dit "Tu vas voir, c'est super !". Parce que les notes données ici sont très hautes (moyenne 8). Parce que j'ai été tour à tour agacée (souvent), amusée (assez souvent), enthousiaste ( souvent) et désarçonnée (fréquemment). Comment mettre une... Lire l'avis à propos de La Conjuration des imbéciles

6 1
Avatar mariem73
8
mariem73 ·

Vies et Opinions de l'Incomparable Ignatius

John Kennedy Toole ne nous a laissé que deux romans. Le premier, La Bible de néon, il l'écrit à 16 ans. Mais il n'est pas édité car on juge l’œuvre trop immature. Le second, La Conjuration des imbéciles, il l'écrit avant la trentaine. Mais il n'est pas édité. John avait tout d'abord l'impression d'avoir écrit un excellent bouquin. Au fil des refus, la... Lire l'avis à propos de La Conjuration des imbéciles

8 2
Avatar mrPessoa
9
mrPessoa ·

Critique de La Conjuration des imbéciles par BibliOrnitho

Ignatius J. Reilly a 30 ans. Orphelin de père, il vit pauvrement chez sa mère qui le vénère et le couve comme un petit garçon qu’il est probablement encore. Ignatus est odieux avec elle : intransigeant et tyrannique, il a fait d’elle son esclave personnel, la conduisant de façon insidieuse dans l’alcoolisme. Oisif et hypochondriaque, Ignatus passe ses journées à ne rien faire d’autre que de... Lire la critique de La Conjuration des imbéciles

14 6
Avatar BibliOrnitho
3
BibliOrnitho ·

Critique de La Conjuration des imbéciles par L'Homme Qui Lit

Ce livre publié après le suicide de son auteur est une bien étrange recette, je vous assure. Aussi étrange que cela puisse paraître, mon avis rejoindra celui de Walker Percy, l'écrivain qui, persuadé par la mère de Toole onze ans après sa mort, fit publier son ouvrage. Dans sa préface, il indique qu'au début de la lecture, il était intrigué et mitigé, mais pas assez déçu pour stopper la lecture... Lire la critique de La Conjuration des imbéciles

5
Avatar L'Homme Qui Lit
8
L'Homme Qui Lit ·

Big Easy

Aujourd'hui je vais écrire une critique sous un autre angle. Il y a déjà des dizaines et dizaines de textes sur ce livre je vais pas en rajouté strictement sur l'histoire. Pour commencer j'ai lu ce livre il y a environ ¯\_(ツ)_/¯ 3-4 ans je suis plus sûr exactement. Mais je l'ai relu il y a quelques semaines car j'ai eu l'occasion d'aller à la Nouvelle-Orléans. Bon je vais pas vous... Lire la critique de La Conjuration des imbéciles

9
Avatar Gaki-Rae-Jepsen
8
Gaki-Rae-Jepsen ·

Une littérature qui tranche la réalité

C'est une œuvre magistrale, entière, n'offrant aucun compromis avec qui ou quoi que ce soit. C'est surtout un portrait au vitriol du milieu du XXème siècle par un monstre obèse, brillant et repoussant mais surtout complètement déphasé. C'est le pari (incompris pendant 20 ans) de l'auteur : faire de son anti-héros, un monobloc monstrueux et odieux et pourtant admirable car intègre à ses propres... Lire la critique de La Conjuration des imbéciles

4
Avatar Fredk
9
Fredk ·