Des conséquences inhumaines de la colonisation

Avis sur La Controverse de Valladolid

Avatar Alexandre Katenidis
Critique publiée par le

Les Indiens d'Amérique sont-ils humains ? Doivent-ils être respectés comme tels ? Sont-ils aptes à croire en Dieu ? et, en cas contraire, est-il donc possible de les réduire en esclavage et de les livrer à des sacrifices de masse ?
On a eu récemment en France un débat sur les effets positifs de la colonisation, que la loi même aurait voulu reconnaître et faire insérer dans les manuels scolaires. Même si l'action du livre se déroule trois siècles avant celle mieux connue de l'Afrique et de l'Asie du sud-est, ce livre aurait pu alimenter ce débat.

C'est une quasi-pièce de théâtre, par l'importance des dialogues, qui rend l'action particulièrement vive, pour un sujet qui ne l'est pas moins (sans volonté de calembour). On devine la fin, mais ce n'est pas l'important : tout est dans le raisonnement. Comment arriver à convaincre et vaincre ? convaincre l'Eglise et l'Espagne et vaincre la mauvaise foi d'un philosophe sectaire ?

Jean-Claude Carrière est normalien, ce qui ne l'empêche pas d'écrire simplement, tout en utilisant des incises, en maniant le suspense excellement et en analysant à fond les protagonistes du roman.
Par ailleurs, il est le scénariste de presque tous les films de Luis Bunuel, cinéaste surréaliste que j'adore, grâce à lui aussi. Il a également été chroniqueur dans l'émission radio On va s'gêner sur Europe 1, présentée par Laurent Ruquier, à l'époque où elle ne commençait pas à être monopolisée par un humour, certes toujours agréable, mais un peu plus convenu et un peu moins brillant qu'à ses débuts.

Je recommande ce livre chaudement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 731 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alexandre Katenidis La Controverse de Valladolid