Couverture La Déchéance d'un homme

La Déchéance d'un homme

(1948)

Ningen Shikkaku

12345678910
Quand ?
7.8
  1. 0
  2. 3
  3. 0
  4. 2
  5. 8
  6. 22
  7. 65
  8. 122
  9. 56
  10. 30
  • 308
  • 38
  • 563
  • 9

"La déchéance d’un homme" est une confession intellectuelle et sensible de la nature humaine et de ses fragilités innées.

Critiques : avis d'internautes (4)
La Déchéance d'un homme
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de La Déchéance d'un homme

La vie d’Osamu Dazaï (Shuji Tsushima), retranscrite plus ou moins justement dans le livre La Déchéance d’un homme laisse un goût âpre ; ses phrases, écrites à la première personne sont nettes, le propos, morose, imprègne toute sa narration. Dazaï est de mauvaise composition, les comportements sociaux lui sont énigmatiques, alors il s’applique à plaire. Il compose des contes...

10
Avatar Alazaïs
10
·
Un chef-d'oeuvre de la littérature japonaise !

Souvent écrit avec un style particulier, parfois difficilement abordable, et racontant des histoires particulièrement complexes ou terriblement liées aux us et coutumes, les classiques littéraires d’un pays ne sont pas toujours faciles à aborder. Même en aimant plus que tout la lecture, nous ne pouvons pas tous nous vanter d’avoir lu les plus grands classiques de la littérature de notre pays.... Lire l'avis à propos de La Déchéance d'un homme

4
Avatar Meiyu
10
Meiyu ·
Découverte
Critique de La Déchéance d'un homme par oncletom

L'art et la manière d'être spectateur de sa propre vie, et d'avancer dans le chaos, par lâcheté de rater la réalisation de ses propres rêves. Chaque ligne écrite permet de rentrer toujours un peu plus dans la tête de cet homme, dont le destin annoncé (par lui-même) est sa propre perte ... qu'il rate également. Une belle œuvre. Lire l'avis à propos de La Déchéance d'un homme

3
Avatar oncletom
7
oncletom ·
Spleen à la japonaise (petit devoir que j'ai fait sur ce livre, version courte)

Dans La déchéance d’un homme, l’auteur se sert de la vie de son héros, de ses pensées et de son environnement pour montrer la société japonaise des années 1930 sous un jour très sombre. Cette critique de la société et la focalisation sur un narrateur héros qui ne s’y intègre pas laisse deviner une montée de l’individualisme au Japon à cette époque, tout du moins dans la littérature.... Lire la critique de La Déchéance d'un homme

Avatar Charlie_Dalton
8
Charlie_Dalton ·
Toutes les critiques du livre La Déchéance d'un homme (4)
Vous pourriez également aimer...