Couverture La Faim

La Faim

(1890)

Sult

12345678910
Quand ?
8.0
  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 10
  5. 8
  6. 38
  7. 99
  8. 182
  9. 127
  10. 66
  • 533
  • 97
  • 590
  • 17

À travers quatre parties enchaînant sans respiration des épisodes nombreux, le narrateur anonyme, jeune écrivain affamé, écrit pour des journaux, change de domicile ou dort dans les rues selon les moments, et rencontre de nombreux personnages différents, souvent mystérieux, comme la figure...

Critiques : avis d'internautes (18)
La Faim
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Hunger oui, Games non.

J’ai achevé le roman de Knut Hamsun en compagnie d’un paquet de chips. Eh bien, croyez-moi, croyez-moi pas, jamais une chips premier prix n’a eu aussi bon goût. A suivre les péripéties de ce jeune écrivain sans-le-sou et sa vertigineuse descente aux enfers, j’en suis venu à remercier les cieux de pouvoir m’enfourner ces copeaux de pommes de terre cancérigènes dans le gosier. Car oui, le...

26 2
Avatar Volte
8
·
Critique de La Faim par jerome60

La Faim raconte l’histoire d’un homme qui crève littéralement de faim. Un homme qui, au moment où le texte commence, est chassé de la chambre de bonne qu’il ne peut plus payer. Cet homme parvient de temps en temps à placer un article dans le journal pour gagner quelques couronnes. Survient alors un court moment d’espoir, une nuit à l’abri et quelques repas. Mais très vite la misère et la faim... Lire la critique de La Faim

6
Avatar jerome60
8
jerome60 ·
Découverte
La Faim : l'envie et le dégoût

Pas de surprise, le narrateur du livre de Knut Hamsun a faim. Journaliste aux fulgurances rares, il voit ses lignes autant comme des liens avec le génie que des leviers à tirer pour obtenir une maigre subsistance. Elles sont surtout des chaînes qui le poussent à se maintenir dans une fierté suicidaire où la pitance n'est qu'un sursaut de vie. Lorsque le travail s'éloigne, lorsque ses papiers ne... Lire l'avis à propos de La Faim

13
Avatar Killywan
9
Killywan ·
Critique de La Faim par Johnutella

Il y a de ça quelques mois, je flânais dans les allées d'une librairie indépendante à Aix-en-Provence, sur le cours Mirabeau, je cherchais un livre à lire, comportement jusque là parfaitement attendu dans une librairie. J'ai un petit rituel concernant le choix des livres, je les choisis aux couvertures. C'est hasardeux je vous le concède mais il est très important pour moi que le livre m'attire,... Lire l'avis à propos de La Faim

7 2
Avatar Johnutella
9
Johnutella ·
Critique de La Faim par Ni-Ni

«C'était au temps où j'errais, la faim au ventre, dans Christina, cette ville singulière que nul ne quitte avant qu'elle lui ait imprimé sa marque...»(p. 13) Parole prise d'une errance. La «marque» c'est une subjectivité, une pratique de vie, qui refuse de mourir. Le «je» est là, perdu dans une ville qui évoque les femmes et le Christ. Dieu et les femmes deux des des objets de désir... Lire la critique de La Faim

7 1
Avatar Ni-Ni
10
Ni-Ni ·
Toutes les critiques du livre La Faim (18)
Vous pourriez également aimer...