👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Florian Zeller est jeune, plutôt pas mal de sa personne et passe très bien dans les émissions. Voyant que ce nouvel auteur était autant mediatisé, j'ai pris par curiosité La Fascination du pire à la bibliothèque.
1ère réflexion post lecture, car j'ai malgré tout réussi à le finir : ouf !! je ne l'ai pas acheté.
Le roman, l'ambiance, l'écriture, le style qui se veut un peu désabusé, sans illusion sur la pourriture générale de notre pauvre monde, tout m'a rappelé le Plateformes de Houellebecq. Euh pardon, Houelleberck...
Mais si F. Zeller fait du style Houellebecq, il n'a pas son mordant. Du coup j'ai été encore plus déçue qu'avec Houellebec. On dirait que Zeller n'ose pas aller plus loin.
Pourtant le thème paraissait sympathique : la liberté de l'écriture, avec des parfums orientaux amenés par d'anciens auteurs occidentaux jouant les explorateurs d'exotisme...
Mais la magie n'a pas opéré pour moi. Vraiment pas.
Je ne recommande absolument pas. Même et peut-être surtout aux fans de Houellebecq. Je leur adresse d'ailleurs mes excuses pour avoir associé Houellebecq avec Zeller...

Alors...faut-il le lire ? Non non et non. Regardez plutôt Mort sur le Nil pour la 10ème rediffusion de l'année sur le cable.

CarolineGalmard
2
Écrit par

il y a 6 ans

La Fascination du pire
ALIQUIS
6

Critique de La Fascination du pire par ALIQUIS

Avant tout, je souhaite relater la première fois où j'ai connu ce livre. Sur les rayonnages, je vois l'ouvrage et je lis "La nazification du rire", je me fais donc une réflexion sur la puissance...

Lire la critique

il y a 11 ans

1 j'aime

2

La Fascination du pire
Cargo
6

Critique de La Fascination du pire par Margaux Auria

Je ne comprends pas toutes ces critiques acerbes. J'ai trouvé ce livre plutôt intelligent, bien écrit, bien mené. On ne s'ennuie pas (ou du moins, pas sans que l'auteur l'ait décidé) et cela malgré...

Lire la critique

il y a 10 ans

1 j'aime

La Fascination du pire
Rukawa
2

Critique de La Fascination du pire par Rukawa

Première sensation, ce livre m'a quelque peu rappelé Extension du domaine de la lutte de Houellbecq. Pas que cela soit le style lourd de ce dernier mais tout simplement le sujet : une critique de la...

Lire la critique

il y a 11 ans

1 j'aime

Hier encore, c'était l'été
CarolineGalmard
5

Une famille formidable version roman, qui sent bon le propre et l'adoucissant

Quand après avoir lu le roman on se rend compte que l'auteure écrit aussi pour la télévision, on se dit "ah c'est pour ça !!". car l'histoire ressemble à s'y méprendre à un scénario de téléfilm pour...

Lire la critique

il y a 5 ans

6 j'aime

Le Gang des rêves
CarolineGalmard
8

Attention, ce livre est dangereux...

Attention, ce livre est dangereux : il va vous soustraire de la réalité, vous donner envie de vous couper du monde réel pour rester aux côté de ses personnages et vivre avec eux. Ne vous y trompez...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

Le Dernier des nôtres
CarolineGalmard
8

Un de plus !!

Encore un roman qui traite de la 2nde guerre mondiale. Encore un roman qui alterne entre récits pendant la guerre et récits post guerre. Encore un personnage qui cherche ses origines. Encore une...

Lire la critique

il y a 5 ans

5 j'aime

1