Un conte

Avis sur La Ferme des animaux

Avatar Thomas Malfray
Critique publiée par le

Tous les animaux sont libres, mais certains le sont plus que d'autres.
C'est cette phrase qui peut résumer La Ferme des animaux écrit par Orwell.
Une ferme gérée par un alcoolique où les animaux se révoltent et font une société égalitaire, s'appellent tous camarades mais où une certaine classe dirigeante se détache du lot pour gouverner d'une main de fer tout en écrasant les autres et jouant avec les règles à leur guise.
Le parallèle avec les systèmes totalitaires (surtout l'URSS) est flagrant comme à l'habitude d'Orwell.
L'histoire est courte, intense et pleine de péripéties tout en étant en même temps très simple.
Et c'est sur cette simplicité que je tiens à m'attarder. En effet, ce livre est pour moi un conte plutôt qu'un véritable roman. En effet, on se retrouve dans une analogie assez simpliste. Les personnages sont manichéens et on aurait peut-être pu éviter le raccourci un peu rapide de :

méchants = gros cochons, gentils = gentils herbivores, "police" = chiens...

De plus, la dénomination des personnages (j'ai lu une traduction) donne toute l'histoire dès le début

Napoléon = cochon tyrannique. Douce = Jument tendre etc.

Donc en clair, ce livre est bien pour ceux qui souhaitent étudier les systèmes totalitaires (collège/lycée?) et donne une analyse assez intéressante de ces dictatures. Mais pour la qualité littéraire, je n'ai pas vraiment trouvé mon compte.
Toutefois, j'en recommande la lecture.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 242 fois
2 apprécient

Autres actions de Thomas Malfray La Ferme des animaux