Couverture La Fête de l'insignifiance

Critiques de La Fête de l'insignifiance

Livre de (2014)

Parlons vin.

2014, un bon cru, forcément, quand on a un nouveau Kundera alors qu'on n'osait plus rien espérer avant la mort de ce génie... On poursuit donc la tradition kundérienne : La Fête de l'insignifiance, c'est du pur Kundera. C'est une valeur sûre. Mais c'est un bon cru : qui dit valeur sûre, dit que la qualité est toujours au rendez-vous, car même la nouveauté porte la marque de fabrique du créateur...... Lire l'avis à propos de La Fête de l'insignifiance

18 9
Avatar Eggdoll
8
Eggdoll ·

Une chronique de Rachel

Plus de dix ans après "L'ignorance", le grand Kundera revient avec une petite gourmandise littéraire. "La fête de l'insignifiance" est un court roman, une critique de nos sociétés modernes et de ses paradoxes écrite d'une plume légère et agréable. Véritable bouffée d'humour empreinte de sagacité, nous refermons ce livre sourire aux lèvres et pris d'un élan aérien et positif. "Respirez cette... Lire l'avis à propos de La Fête de l'insignifiance

4
Avatar bm51chalons
8
bm51chalons ·

La fête de l'insignifiance - Le rire contre l'oubli (encore)

De Kundera j'ai toujours trouvé "l'Insoutenable légèreté de l'être" (1984) au-dessus des autres. Avec "La fête de l'insignifiance", j'ai trouvé celui qui serait mon deuxième préféré de l'écrivain tchèque. Premier constat, c'est un livre plus court que ce à quoi Milan Kundera nous a habitués. Ensuite, il faut dire que son style fait de ruptures dans la narration mais de continuité dans les... Lire l'avis à propos de La Fête de l'insignifiance

3 1
Avatar Thomas Vincent
8
Thomas Vincent ·

Meh ...

En lisant les autres commentaires de l'ouvrage sur SC, j'ai l'impression d'être passé à côté de quelque chose. Et pourtant ... Du début à la fin, je me suis littéralement ennuyé. Plat. Redondant. Insignifiant. C'est le premier livre de Kundera que je lis, et je dois admettre être particulièrement déçu. On dirait cette nouvelle forme de littérature contemporaine, vantée pour son... Lire la critique de La Fête de l'insignifiance

Avatar Chris-Hubert d'Estailleur
3
Chris-Hubert d'Estailleur ·

Un Kundera : une friandise

Quelle chance nous avons que ce génie écrive encore, dans la décennie 2010 ! C'est toujours aussi bon, drôle, juste. Le récit, court, se dévore en une bouchée, il est permis de le relire une fois ou deux pour goûter à nouveau à l'ironie et aux précieuses observations faites sur notre temps faites par Kundera. La morale de cette fable profonde et décousue, ode à l'insignifiance et à la... Lire la critique de La Fête de l'insignifiance

Avatar jeanjeanII
8
jeanjeanII ·

Contre l'esprit de sérieux

Quel lecteur ne serait pas ravi du retour de Kundera surtout dans le registre romanesque dont on sait qu'il est un prétexte pour nous parler de lui, de l'époque et des moeurs dans une prose digressive, légère et plus profonde qu'il n'y parait ? La fête de l'insignifiance est bien tout cela, aucune trame réelle ne soutient le livre et l'auteur semble n'avoir d'autre parti pris que celui de... Lire la critique de La Fête de l'insignifiance

Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·

Ethique de l'acceptation

La fête de l'insignifiance peut être lue comme la réconciliation entre le cycle tchèque et le cycle français de Kundera ; comme une sorte de conjugaison entre deux écritures. L'intrigue principale est concentrée autour d'une soirée mondaine à Paris où doivent se rendre les personnages. Comme toujours, des intrigues apparemment subsidiaires, ponctuent le roman : l'une d'elle... Lire l'avis à propos de La Fête de l'insignifiance

1
Avatar Camsou Lcr
8
Camsou Lcr ·

insignifiants morceaux choisis

La fête de l'insignifiance porte assez bien son nom : une recueil de petites choses qui s'imbriquent les unes dans les autres. Il n'y a pas vraiment d'histoire, ou plutôt la très courte durée du livre ne lui laisse pas vraiment le temps de se développer. Et c'est bien comme ça. C'est le genre de livre que l'on pourrait lire dans le désordre, grapiller un chapitre par ci, par là, sans... Lire la critique de La Fête de l'insignifiance

1
Avatar lislb
6
lislb ·

Ce livre est un bijou littéraire !

’’La fête de l'insignifiance’’, un roman principal et intemporel dans lequel Kundera, tout fasciné par la réalité ardue comme par l'absurdité ahurissante qui scellent le monde où nous vivons, redéssine l'homme contemporain avec un langage à double entente. Il met l'accent sur les problèmes les plus sérieux qui hantent l'esprit humain. Humour et sérieux sont deux pôles entre lesquels oscille... Lire la critique de La Fête de l'insignifiance

1 4
Avatar Nabil BenCh
9
Nabil BenCh ·