Couverture La Fin de l'Éternité

La Fin de l'Éternité

(1955)

The End of Eternity

12345678910
Quand ?
7.8
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 5
  5. 17
  6. 51
  7. 147
  8. 281
  9. 162
  10. 45
  • 709
  • 96
  • 643
  • 7

Au 24ème siècle, une découverte majeure permit d'inventer l'Éternité, un vaste Champ Temporel qui rend possible de voyager à sa guise dans n'importe quelle époque. Pour assurer le meilleur à chacune de ces périodes, les ingénieurs de l'Éternité réécrivent sans cesse l'Histoire afin d'en gommer les...

PostsLa Fin de l'Éternité

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (14)

La Fin de l'Éternité
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Même le titre est parfait

Bon, c'est sur mon avis ne va pas être très objectif car je crois que je suis amoureux d'Asimov. J'ai même pleuré en lisant le fin de son autobiographie, quand il meurt (désolé pour le spoil!). Mais la lecture de ce bouquin m'a quand même fait quelque chose. Depuis mon enfance, avec le visionnage de retour vers le futur, j'aime tout ce qui parle de voyage dans le temps. Et je suis d'autant plus...

36 6
Avatar Taguzu
10
·
Pour l'amour d'une femme

Andrew Harlan est un Technicien. Au sein de l'Éternité, il est chargé de changer la réalité en empêchant certaines choses d'arriver, comme la création précoce de la bombe atomique, le développement du tabac, les voyages spatiaux, etc. Par son action, il protège l'humanité du chaos. Jusqu'au jour où il doit intervenir au 482e siècle. Il y rencontre Noÿs Lambent et se voit forcer de travailler... Lire la critique de La Fin de l'Éternité

17 2
Avatar PFloyd
9
PFloyd ·
Critique de La Fin de l'Éternité par nm-reader

Cela va me faire mal ; cela va me coûter, me culpabiliser et me faire marcher tête basse, le rouge aux joues, mais je vais bien devoir dire que ce roman d'Asimov est très moyen, voire assez médiocre. Et tant pis pour ma dignité. Car voyez-vous, Asimov, souvent surnommé "le Père de la SF" est aussi le père de "ma" SF. C'est grâce à lui que j'en suis venu à aimer passionnément ce genre, en... Lire l'avis à propos de La Fin de l'Éternité

15 2
Avatar nm-reader
6
nm-reader ·
Riffifi chez les geeks...

A mi-livre, je m’apprêtais à mettre un 4, tiens, faut pas déconner quand même, Isaac Frackking Asimov se foutait joyeusement de notre gueule.... Et puis je finissais le bouquin distraitement, en sirotant un Bayleys, quand soudain, je me suis dis que c'était pas quand même pas mal du tout cette affaire. Pas mal du tout. Des hommes auto-proclamés Eternels, passent leur temps (hum..) dans un... Lire l'avis à propos de La Fin de l'Éternité

7
Avatar nostromo
7
nostromo ·
Découverte
Critique de La Fin de l'Éternité par Anabis

Au 21ème siècle, on se prend toujours régulièrement les pieds dans la thématique du voyage temporel, les exemples ne manquent pas, car malgré cette difficulté de le traiter, il est toujours au centre de nombreux récits. En 1955, Isaac-JustCallMeGod-Asimov sort ce récit qui non seulement ne présente pas d'illogismes, où le voyage dans le temps ne sort pas de nulle part, où on ne croise pas de... Lire la critique de La Fin de l'Éternité

6 1
Avatar Anabis
9
Anabis ·
Toutes les critiques du livre La Fin de l'Éternité (14)
Vous pourriez également aimer...